Avez-vous déjà crée une entreprise avec vos élèves? Non??? Il est temps de le faire!

Cette activité a été entièrement testée en classe (non mais sans blague). Pour un cours semestriel de français des affaires j’avais besoin de supports motivants et je me suis dit : pourquoi parler de monsieur Duchmol et de son entreprise Ficofix ? Pourquoi ne pas se rapprocher un peu de la réalité? Pour constituer une SARL, il suffit de deux personnes. Faisons-le en classe, du premier cours jusqu’au dernier, et soyons une entreprise. Et ça a marché.

Je vous présente ici les premières étapes de cette simulation globale, que l’on peut réaliser entièrement ou en partie.

1. Echauffement. Fourniessez aux élèves quelques idées de business. L’essentiel est de trouver des boîtes qui fonctionnent réellement. J’en trouve par exemple ici : http://lentreprise.lexpress.fr/idees-de-business/ 

Voilà des exemples (les descrptions au-dessous sont des extraits de celles du site) :

Lancé par un jeune entrepreneur français d’à peine 30 ans, le site de livraison de fleurs, Ode à la Rose, cartonne à Manhattan.

Ce nouveau site propose aux internautes peu motivés par les tâches du quotidien de trouver de bonnes âmes (rémunérées) pour les réaliser à leur place.

Et si on utilisait notre visage comme support de pub ? C’est l’idée brillamment exploitée par deux jeunes étudiants de Cambridge de 22 ans qui ont créé Buy My Face.

Guillaume Gibault, le créateur du Slip Français fait de nouveau parler de lui. La jeune marque lance un nouveau produit qui mêle innovation, second degré et Made in France : “le slip qui sent bon”.

Le numéro trois français du sushi livré ou emporté fondé par Mourad Benamer a inauguré, près de Bordeaux, le premier drive du genre en Europe. Trois autres devraient suivre cette année en région parisienne.

Et ainsi de suite. Vous pouvez choisir sur le site les idées qui vous parlent le plus, ou que vous trouvez le plus drôles.  Il y en a pour tous les goûts.

2. Proposez-leur de choisir la meilleure et la pire idée.

3. Lancez un débat : « Quel secteur de business dans votre pays ouvre encore des possibilités de création de nouvelles initiatives ? Où y a-t-il un créneau ? » Les élèves choisissent parmi plusieurs secteurs : santé, restauration, commerce, culture et communication, green business, habitat et déco, mode et luxe, restauration et tourisme, services à la personne, services B2B, sport et loisirs, web et high-tech. Veillez à la bonne mise au point et à la prise desnotes. Elles seront très bientôt utiles.

4. Prolongez : Dans ce secteur, quelle entreprise voudriez-vous créer pour satisfaire le client et atteindre un succès financier ? Notez bien toutes les idées.

5. Dites leur ensuite qu’il vont créer une SARL. C’est le moment d’introduire les informations sur ce type d’activité, avec une méthode solide et concise (comme Le français du monde du travail d’Éliane Cloose, éd. PUG).

6. Fournissez-leur par la suite l’AVIS DE CONSTITUTION D’UNE SARL. Vous le trouverez par exemple ici :

http://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/reglementation/contrats-modeles/societes/constitution-d-une-sarl

Pour compléter ce formulaire officiel, les élèves doivent se mettre d’accord sur plusieurs questions : comment s’appellera leur boîte ? où sera-t-elle située ? quelle sera sa durée ? (indiquez-le bien : un semestre) son activité ? Son capital ? qui sera le gérant ?

Avec l’avis dûment rempli, annoncez aux élèves que la création de l’entreprise, ça s’arrose!

7. Terminez le cours.

Cette activité n’est qu’un point de départ. A chaque fois vous allez vous retrouver au siège social de votre entreprise pour :

  • Recruter un nouvel employé (c’est vous, bien entendu), donc mener un entretien d’embauche 
  • Signer avec lui un CDI 
  •  Le licencier par la suite
  •  Lancer un appel d’offre pour les produits que vous voudriez vendre / distribuer 
  • Cibler votre clientèle, mener une campagne de marketing, créer votre slogan et votre pub
  • Trouver sur le marché un produit / un service qui constitue une contrefaçon de vos produits ou un vol de votre propriété intellectuelle et réagir.
  • Se renseigner sur l’imposition et sur les abattements ou les exonérations possibles
  • Formuler des lettres-types
  • Formuler des e-mails
  • Faire faillite :) ou suspendre l’activité à la fin du semestre

Toutes ces thématiques doivent être bien évidemment alimentées à la fois par les méthodes et les documents que vous allez trouver en ligne, mais aussi créer vous-même. Si le groupe lance un appel d’offre, c’est vous qui devez formuler les réponses. Vous êtes aussi la personne qui, tout en laissant la spontanéité jouer en classe, fournissez les informations objectives, les faits. Oui, c’est assez exigeant et cela demande beaucoup de conséquence. Mais une chose est sûre : vous resterez en réelle interaction et vous permettrez au groupe de vivre le vocabulaire et les structures introduites.

Si vous aimez le français des affaires (comme moi je l’aime), ce sera un vrai plaisir.

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…

Ewa Rdzanek

Je suis prof de FLE depuis 2002. Comme je m'ennuie vite, je cherche toujours à rompre la monotonie pendant les cours et j'espère encourager les profs à faire de même, pour plus de joie, de surprises et d'efficacité dans l'apprentissage.

Un mail par jour pour un mois d'inspiration FLE,

pour les fans des Zexperts, et ceux qui les découvrent.

Votre inscription a été prise en compte. A très vite :)