Parler de la ville : organiser un conseil municipal (auteur invité)
Sylvain Connan
30 mars 2016
B1, B2, C1

Parler de la ville : organiser un conseil municipal (auteur invité)

Je souhaite partager avec vous une activité à faire à partir du niveau B1 lorsque vous travaillez sur le thème de la ville et qui permet notamment de faire travailler l’argumentation.

 

C’est en regardant la vidéo « le budget d’une commune » sur le désormais célèbre site dessine moi l’éco que l’idée m’est venue de simuler un conseil municipal avec ma classe afin de voter les projets qui feront les beaux jours de notre ville.

Voilà comment se déroule ce jeu de rôle.

1. Tout d’abord, afin de poser les fondations de l’activité, visionnez ensemble la vidéo du site dessine moi l’éco:

Dessine-moi l’éco : l’élaboration du budget des… przez Dessinemoileco

Ces vidéos sont tellement bien faites que la compréhension ne devrait pas poser de gros problèmes. Vous pouvez aussi partir du dessin final en demandant à vos étudiants d’expliquer le fonctionnement économique d’une commune puis visionner la vidéo pour confirmer/infirmer leurs hypothèses.

La transcription de la vidéo se trouve ici.

2. Expliquez ensuite à vos étudiants qu’ils sont maintenant les élus d’un petit village (à eux d’en imaginer le nom) et qu’ils doivent organiser un conseil municipal afin de décider, en fonction d’un budget, des projets qui seront mis en place dans leur municipalité l’année suivante. Distribuez-leur ensuite la fiche « projet » afin qu’ils prennent connaissance des différentes possibilités qui s’offrent à eux. Tous les documents nécessaires pour cette activité se trouvent dans le pdf ci-dessous:

voter-le-budget-dune-commune

3. Maintenant que les étudiants ont connaissance des chantiers en projets dans le village, expliquez-leur qu’ils sont avant tout des hommes politiques et que, comme tout homme politique, ils sont fervents défenseurs de certaines idées, et totalement opposés à d’autres. Ils devront donc prendre la parole afin de défendre ou attaquer certains projets.

4. Coupez les cases du tableau “opinions…” et donnez à chacun de vos étudiants 1 papier « je défends » et 1 papier « je suis totalement opposé à » qui leur permettront d’obtenir les sujets de leur argumentaire. Si par hasard vous n’avez pas assez d’étudiants, ils peuvent en prendre plusieurs. Vous avez également la possibilité de laisser ceux que vous jugez les moins intéressants de côté et d’en parler tous ensemble dans une traditionnelle activité « points positifs/points négatifs »

5. Laissez quelques minutes (en général j’en donne une quinzaine) à vos étudiants pour qu’ils préparent leur argumentaire. L’idée n’est pas forcément qu’ils écrivent la totalité de leur intervention mais plutôt qu’ils notent leurs idées. Laissons un petit peu de place à l’improvisation!

6. La réunion commence enfin ! Il est maintenant temps d’entendre ce que chaque élu a à dire sur les projets proposés ! Pour organiser les interventions, vous avez plusieurs possibilités :

– égrainer les projets les uns après les autres en écoutant alternativement l’argumentaire de son défenseur puis de son détracteur.

– demander à vos étudiants de préparer un argumentaire mêlant leurs 2 positions. Cela peut-être tout à fait intéressant avec des bons niveaux dans le cadre d’un travail sur les transitions par exemple.

– donner la parole à chaque étudiant l’un après l’autre (mais celui qui passera le dernier risque fort de piquer du nez avant que son tour n’arrive).

7. C’est maintenant l’heure de l’acte citoyen : le vote ! Vous pouvez désormais faire votre choix en connaissance de cause! Distribuez les bulletins de vote et chaque étudiant devra donc choisir la liste de projet qu’il souhaiterait voir mis en place dans sa commune. Attention, rappelez leur que ces projets doivent absolument entrer dans un budget précis et voyez avec eux s’ils préfèrent faire un emprunt à la banque pour augmenter leurs possibilités ! Récupérez ensuite les bulletins de vote et mélangez les bien !

8. Il est temps de procéder au dépouillement. Vous pouvez annoncer très solennellement les résultats de chaque bulletin de vote et demander à vos étudiants de compter les voix (vous pouvez aussi en faire venir un au tableau) ou vous pouvez faire passer l’urne (ou la trousse vide) et demander à vos étudiants d’annoncer les résultats que vous notez au tableau. Voyez ensuite quels projets sont retenus ! Vous pouvez éventuellement faire un rapide 2ème tour pour départager les projets en balance.

9. Afin de conclure cette activité, il est possible de faire un petit retour avec votre classe pour tenter d’analyser les résultats et d’expliquer pourquoi tel ou tel projet a été choisi… mais vous pouvez également prolonger le plaisir en leur proposant les activités de production écrite que vous trouverez à la fin du pdf ! De mon côté je m’inspire de l’article collaboratif de Benoit « gruger au Delf B2 » et leur demande donc de faire les 2 sujets! Mais vous êtes entièrement libre !

Voilà, vos étudiants savent maintenant parfaitement comment fonctionne le budget d’une commune, ils ont bien pratiqué l’argumentation et en plus ils devraient avoir passé un bon moment ! Que demander de plus ?!

J’attends vos retours d’expériences avec impatience !

Sylvain Connan

Sylvain Connan

Formé à Montpellier et passé par la Centrafrique, le Ghana et Paris, je suis maintenant installé à Lyon où je travaille comme professeur de FLE à l'école interculturelle de Français. Animateur dans l'âme , je suis très intéressé par le ludisme, à travers notamment les jeux de rôle et les jeux de société. J'ai pour projet de me spécialiser un jour dans l'enseignement du Français pour les sportifs professionnels étrangers

7 Commentaires

  1. Camilleprofle

    Mes élèves et moi avons vraiment trouvé cette activité géniale alors merci pour ce très bon travail et pour ce partage plus qu’intéressant !

  2. Arturo Gonzalez

    Prof. de FLE au Mexique au niveau Lycée, je trouve cette activité fantastique, très ludique et interculturelle qui s’adapte parfaitement aux objectifs socio-lingagiers de notre méthode: savoir gerer un budget, exprimer des avis sur la participation politique, convaincre en faveur d’une cause citiyenne, exprimer des opinios nuancées.

    Mes plus sincères félicitations et à votre disposition pour toute activité cooperative.

  3. Sylvain

    Bonjour.
    Merci pour vos encouragement qui font très plaisir.
    J’ai refait plusieurs fois cette activité et c’est vrai qu’elle plait en général. Je demande maintenant de faire uniquement 1 intervention car sinon ça me semblait long et rébarbatif.
    J’ai également modifié quelques projets, j’ai notamment ajouter la possibilité de l’achat d’une “machine à ramasser les crottes de chiens” hors de prix mais qui provoque bien des débats.

  4. RIOS Daphné

    Salut Sylvain, je teste ton activité demain! Ca a intérêt de marcher! lol

  5. Romain

    Bonjour. J’ai réalisé cette activité très intéressante avec 14 étudiants B2 dans une classe interculturelle en France, après une semaine de cours intensifs sur la ville. Comme j’avais terminé ce cours par l’opposition et la concession, j’ai donné 1 carte “défense” d’aménagement et 2 cartes “opposition” proposées dans le pdf, ainsi que 2 cartes-outils opposition/concession de ma conception à chaque étudiant pour la préparation. L’activité s’est très bien passée malgré le côté chronophage du dépouillement, j’ai apprécié l’aspect simple,clé en main et l’humour subtil du pdf (on a bien ri lors de la discussion de la “petite prime”). J’ai conclu par la PE d’opposition au budget un peu remaniée, ce qui m’a servi d’évaluation. Si c’était à refaire, je ferai une PE plutôt avant le débat. Merci en tout cas, beau travail !

  6. Romain

    PS au message précédent : pour éviter le côté “rébarbatif”, j’ai regroupé, en tant que maire, lors du débat du conseil les projets d’aménagement par thème (faire coexister les différentes générations de la commune,accueillir le nombre d’habitants supplémentaires, dynamiser la commune au plan économique et technologique, promouvoir l’écologie et le prestige).

  7. loic.cavailles

    Bonjour Sylvain,
    Un grand merci pour cette activité absolument GÉNIALE ! Je l’ai mise en place avec un petit groupe de début B2 que j’avais un peu de mal à faire parler en classe : ils sont complètement entrés dans le jeu, avec des échanges super créatifs et pertinents, et on a tous passé un super moment !
    Les petits textes de description des projets sont vraiment très bien écrits, amusants, et parfait pour la compréhension écrite, avec beaucoup de vocabulaire intéressant sur la ville et des petites expressions idiomatiques dont les étudiants sont friands en général (“le jeu en vaut la chandelle”, “coincer” un cambrioleur, “mettre le paquet”, etc.).
    J’ai un peu adapté le déroulé de l’activité :
    – Après la vidéo et les explications, j’ai demandé à mes étudiants de définir le “thème” de chaque projet (environnement, jeunesse et sports, etc.) pour leur permettre ensuite de choisir leurs priorités politiques (un groupe défend une politique axée sur le tourisme, une autre plutôt sur le social, etc.),
    – Je leur ai demandé de travailler en binômes qui représentaient les différents groupes politiques du conseil municipal,
    – J’ai donné un budget de seulement 1 000 000 de flouzes au lieu de 1 500 000, ce qui oblige a faire des choix plus difficiles, et donc à enrichir les échanges (les groupes politiques devaient faire plus de compromis, marchander).
    Il y a une juste une toute petite erreur dans le pdf : la communauté de communes n’apparaît pas dans le tableau des opinions sur chaque projet.
    Encore merci beaucoup et félicitations pour ce très beau travail !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Halina (greczynka) | Pearltrees - […] (en voie d’extinction; etc…). Scènes du quotidien Animaux abandonnés Droits des animaux. Parler de la ville : organiser un…

Soumettre un commentaire