Cartounettes : l’indicatif et le subjonctif

De la grammaire rapide selon les Zexperts !

Auteur : Maxime Girard
Niveau : B1, B2
Type de fichier :
UGS : ZM-06-09-2017 Catégories : , , , , Étiquettes : , ,
(2 avis client)

1,50

Les Zexperts vous présentent Les Cartounettes : un outil créé pour faciliter le retour régulier vers un point de grammaire précis, de manière rapide et efficace.
Les Cartounettes, c’est un lot de cartes à découper, que vous pouvez utiliser au début ou à la fin du cours pour faire des révisions rapides et dynamiques. Pour des révisions plus transversales, vous pouvez, bien sûr, mélanger différents lots de Cartounettes, afin d’aborder différents points de grammaire lors d’une même séance de révision.

Chaque lot contient des fragments de phrases exigeant l’utilisation d’une structure donnée (dans le cas de ce lot, ce sont les structures qui nécessitent l’emploi de l’indicatif et du subjonctif aux niveaux B1 et B2, par exemple: verbes d’opinion, expression du doute, de la certitude, des sentiments,…), que l’élève doit compléter correctement. Il le fait oralement, mais les Cartounettes peuvent aussi être utilisées comme un point de départ de production écrite.

Cet outil au format ZIP contient :

  • un PDF avec les explications, un tableau de rappel synthétique de l’emploi de l’indicatif et du subjonctif et toutes les cartes à imprimer et découper (60 cartes débuts de phrases avec des structures nécessitant soit l’emploi de l’indicatif soit du subjonctif) ;
  • un dossier IMAGES CARTES regroupant toutes les cartes sous forme de fichiers .jpg séparés. Cela vous permet d’utiliser les cartes au format numérique et multiplie les possibilités d’emploi : jouer pendant vos cours en ligneprojeter les cartes en classe à l’aide d’un rétroprojecteur, un tableau interactif ou sur un écran d’ordinateur, faire une sélection de cartes à imprimer pour limiter le découpage, etc.

2 reviews for Cartounettes : l'indicatif et le subjonctif

  1. Muriel (client confirmé)

    Donc, (parce que, parfois, j’ai l’esprit un chouïa obtus :-) ), si la probabilité est forte: indicatif mais si elle est faible: subjonctif?

    Ceci dit, l’activité est très bien… j’ai distribué les dernières cartes afin que chacun puisse faire des phrases à la maison et tout le monde en voulait. :-)

    • Maxime Girard

      Oui c’est cela, probabilité forte = indicatif ( il est probable, fort probable…), probabilité faible = subjonctif (il est peu probable que…).
      Cordialement,

  2. Muriel (client confirmé)

    Bonsoir,
    j’ai essayé cette activité ce soir avec mon groupe…. mais j’ai eu un problème avec la probabilité mise dans du côté « indicatif ». Je n’ai que des exemples avec du subjonctif… il est probable que je me sois trompée. Avez-vous une autre explication?

    • Maxime Girard

      Bonjour, j’ai appris (et c’est ce que je retrouve dans les livres de manuels que j’ai pu consulter) que quand la probabilité est forte on utilise l’indicatif. Donc « il est probable que » appelle l’indicatif.
      Bien à vous :)

Ajouter un commentaire

Le lien de téléchargement de cette ressource est valable deux mois.

7 personnes vivent de la création de ces ressources. Pour que cela puisse continuer, procurez-vous légalement nos ressources et encouragez vos collègues à faire de même. Merci de votre soutien et de votre confiance :)