Maxime vous a présenté il y a a peu son analyse d’Alter Ego Plus A1, je me devais donc de poursuivre sa série en vous parlant du Nouveau Rond Point 1, destiné au niveau A1-A2 du CECR. Vous pouvez retrouver toutes nos analyses de méthodes ici.

Le Nouveau Rond Point est la version reprise et améliorée de Rond Point, manuel de FLE assez particulier, publié par Editions Maison des Langues. Si vous ne l’avez jamais eu entre les mains, voici l’unité 6 (ce n’est pas ma préférée, de loin, mais c’est celle qui est disponible sur le site d’EMDL).

Telecharger (PDF, 2.09MB)

Voici donc une petite analyse très subjective de ce manuel, basée sur 3 années d’utilisation (précédées de 2 ans d’utilisation de l’ancienne version).

Les points positifs :
  • l’approche actionnelle, la vraie. Quand la plupart des méthodes ont renoncé à mettre en place l’approche actionnelle recommandée par le CECR, NRP1 fait le choix d’y aller à fond. Oubliez les exercices à trous et autres menus déplaisirs. Ici, pour apprendre, il faut agir. On écoute pour utiliser les informations comprises dans une activité suivante, on part de ce qu’on sait déjà pour essayer de réaliser de petites tâches en collaboration avec les autres apprenants dès les premiers cours… Je suis vraiment fan de cette méthode pour cette raison !
  • l’apprenant est considéré comme une personne intelligente (si !). Je m’explique : quand une approche classique partirait d’une liste de vocabulaire pour aller vers une tâche (en passant par des exercices intermédiaires), ici on part d’une tâche pour aller vers d’autres tâches (en passant si besoin par une liste de vocabulaire à faire soi-même et par une systématisation de la grammaire). L’apprenant doit mobiliser ce qu’il sait déjà (ah bon, l’apprenant sait déjà des choses ??? Ben oui.) , comprendre de nouvelles choses en contexte et ré-exploiter tout cela pour faire quelque chose. Personnellement, j’adore. Mais attention à bien réaliser les tâches simples en français et pas dans la langue de l’apprenant. Sinon, ça n’a aucun intérêt.
  • Les documents audio sont les meilleurs que je connaisse. Voilà, c’est dit. Après, on peut discuter ;). Disons que si vous cherchez des dialogues qui ne sonnent pas faux, c’est ici que ça se passe. Écoutez par exemple les
          dialogues de l'unité 6.
  • une autre méthode d’EMDL, intitulée “Version Originale” présente l’intérêt de reprendre plus ou moins les mêmes thématiques que Rond Point, mais adaptées à des ados. Si nécessaire, cela constitue un très bon stock d’activités supplémentaires : mêmes thématiques, vocabulaire proche, mêmes points de grammaire, approche actionnelle, mais activités différentes. De même, les fiches complémentaires d’évaluation sont pour certaines d’excellentes tâches complémentaires (et de bons tests aussi bien sûr, mais vous utilisez ça comme vous voulez).

 

Les points négatifs :
  • l’approche actionnelle est un peu déstabilisante pour beaucoup d’élèves. Trop souvent habitués à être peu actifs en cours, certains apprenants rechignent à s’y mettre, à prendre le risque de la communication en français dès le début de l’apprentissage. Certains ont également du mal à comprendre ce qu’on attend d’eux en termes de compétences.
  • C’est un peu le même problème avec les documents audios. Il faut bien expliquer aux apprenants qu’on n’attend pas d’eux qu’ils comprennent tout, mais qu’ils doivent juste saisir les informations nécessaires à la réalisation de la tâche. Sinon, ça va déprimer dans les chaumières.
  • NRP1 nécessite que les apprenants s’investissent dans l’apprentissage. Je ne l’ai jamais utilisé avec un public captif, mais je pense que ça peut être un peu difficile.
  • Certaines choses manquent parfois d’explications ou sont un peu trop intuitives. On ne vous donne par exemple pas les genres des pays, même si on vous demande de les utiliser dans des activités.
  • L’objectif de certaines activités peut paraître obscur au premier abord. Il est indispensable de passer du temps à se préparer. Si vous êtes du genre surbooké et que la préparation de vos cours doit tenir en quelques minutes, passez votre chemin, cette méthode n’est pas pour vous. (Par contre, cet article peut vous intéresser ;) )
  • NRP1 n’est en AUCUN cas adapté à l’apprentissage du français en autonomie complète (comme la plupart des méthodes, mais celle-là encore plus). C’est vraiment un manuel pour la classe. Cela pourra poser problèmes à des apprenants qui ratent quelques cours et désirent rattraper leur retard.
  • Le manuel peut paraître incomplet car il ne contient pas les transcriptions des documents audios, ni les corrections des exercices (pour le cahier d’exercices). Mais tout cela (et d’autres choses) est disponible gratuitement en ligne sur le site d’EMDL.
  • Euh, il est cher, quand même, ce bouquin.
CONCLUSION:

C’est mon manuel préféré. Voilà :) Pour relativiser, je dirais qu’il est parfaitement adapté à un travail en petits groupes (10 personnes max.) et avec des apprenants motivés. C’est du moins dans ce contexte qu’il me plaît le plus. Ce qui est sûr, c’est que même si vous ne souhaitez pas en faire la méthode que vous utilisez au quotidien avec vos apprenants, il vous en faut un en salle des profs, car certaines activités sont tout bonnement géniales.

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…

Benoit Villette

Je suis formateur FLE (Master FLE et PGCE) depuis plus de 10 ans. J’aime l’approche actionelle, l’humour en cours et la nouveauté.

Un mail par jour pour un mois d'inspiration FLE,

pour les fans des Zexperts, et ceux qui les découvrent.

Votre inscription a été prise en compte. A très vite :)