Vous aimez les courbes, vous savez que c´est absurde mais vous cherchez toujours à leur donner du sens… Voilà un exercice pour vous… C´est vrai que le score du vainqueur à l´Eurovision semble étrangement lié au nombre de morts foudroyés… Simple coïncidence?… Sûrement pas ! Mais est-ce que vos étudiants seront capables d´expliquer cette mystérieuse corrélation?

 

Des corrélations absurdes :

Pour réviser le commentaire de graphiques (description/explication), Spurious correlations peut être une bonne source d´inspiration. Ce site s´amuse à inventer des corrélations absurdes entre 2 éléments n´ayant aucun rapport entre eux .

Certains graphiques figurent légendés en français dans des articles comme celui du Courrier International : « Statistiques: les corrélations de l´absurde« .

 

 

 

Grâce à ces ressources, les étudiants peuvent décrire un graphique et imaginer une explication absurde justifiant la conclusion de leur analyse. Ainsi, il est possible de réemployer tout le vocabulaire correspondant au commentaire de graphique ( +chiffres, pourcentages…), de travailler sur la cause et la conséquence tout en gardant humour et esprit critique.

 

 

Voici un exemple :

 

« Les documentaires sont-ils responsables de l´abattage de cochons? »

 

1275-zeit-web

 

 « Il s’agit d’un graphique présentant la corrélation entre la production de films documentaires et le nombre de porcs abattus dans les élevages, en Allemagne, entre 2004 et 2013.

 

A priori, pendant cette même période, on observe une hausse régulière et assez semblable des 2 courbes:

 

En effet, en 2004, alors que 43 documentaires ont été produits en Allemagne, 43 millions de porcs ont aussi été abattus cette même année dans le pays.

 

En 2013, la similitude est également très frappante puisque l´on retrouve des chiffres identiques avec 82 documentaires produits pour 82 millions de porcs abattus.

 

 ( …)

 

D´après ces données graphiques, il semble évident que les documentaires sont responsables de l´abattage de cochons. 

 

D´ailleurs, ce phénomène peut s´expliquer facilement:

 

Sachant que la production de documentaires entraîne de nombreuses soirées de projection, cocktails, festivals et autres mondanités, les organisateurs de tous ces évènements culturels doivent répondre aux besoins alimentaires correspondants avec un budget souvent très réduit.  Leur choix se porte donc sur les produits les moins chers comme la charcuterie….et notamment le jambon et le saucisson qui sont les aliments les plus prisés… C´est pourquoi il faut abattre des porcs dans les mêmes proportions pour répondre à la production documentaire en Allemagne. (…) »

 

Le coefficient de corrélation entre la qualité des cours FLE et l´utilisation de mes ressources est de 0,999  =P  … C´est statistiquement prouvé ! ;)

 

Bonnes courbes !!!