Bonjour,

ce ne sera sans aucun doute pas un article théorique et pompeux, même si j’adore tout ce qui concerne l’écriture et l’analyse des textes.

L’activité d’aujourd’hui est destinée aux groupes, mais vous pouvez l’utiliser aussi en cours individuels. Elle sera super pratique si vous devez réviser la voix passive ou la nominalisation (caractéristiques du langage de la presse) et travailler sur le vocabulaire avancé et nuancé de différents champs lexicaux (selon vos besoins et le programme réalisé). Ou pourquoi pas dans un cours sur l’actualité ou une séquence sur la presse.

J’ai vraiment de la chance, car certains de mes élèves me proposent spontanément et souvent des sujets de conversations, et en plus ils ont plein de choses à dire. Je me régale. Dernièrement, par exemple, j’ai appris pas mal de choses sur l’alpinisme, à tel point qu’après le cours j’ai commencé à faire ma propre recherche. Des expéditions extrêmes, c’est bien sûr dans l’Himalaya, j’ai donc tapé  “Everest” (comme je suis très cultivée). Ayant traversé tous les articles de Wikipédia, je suis tombée sur une actualité décrite par la plupart des médias français.

Je vous cite trois titres. Ils sont de plus en plus drôles…

Les alpinistes de l’Everest devront redescendre 8 kg de déchets
Trop d’excréments et déchets humains sur le mont Everest
Trop de caca sur l’Everest
Et hop, j’ai eu l’idée de l’utiliser en classe.
 
Comment procéder
Imprimez les trois textes que vous pouvez trouver sur les sites indiqués ci-dessus. Distribuez-les aux élèves avec le tableau que vous trouverez dans la fiche ci-dessous (sur la première page).
Demandez-leur de la compléter (travail par paires) et faites une mise en commun. Le ton de ces trois textes est tout à fait différent. CQFD.
Dites aux élèves qu’ils vont à leur tour devoir écrire des textes qui présentent le même fait de deux manières différentes (selon les catégories proposées et notées dans le tableau). J’en mets deux, même si dans l’exemple il y en a trois, pour ne pas trop exiger. Si vous avez des étudiants super travailleurs ou qui aiment écrire, allez-y et faites-en trois.
Je vous propose l’activité de production écrite qui suit en deux versions :
Version très ambitieuse
Dans cette version, divisez la classe en deux groupes. Le premier représente la rédaction d’un journal très sérieux pour des gens encore plus sérieux, la deuxième préfère les textes directs, qui attirent le maximum de lecteurs. Vous fournissez aux élèves des sujets de rédaction (vous les trouverez sur la fiche, en deuxième page).
Je me suis amusée à créer des titres complètement fantaisistes, mais probables ;).  Ils les partagent entre eux et chaque journaliste écrit un article selon la thématique choisie et le style en vigueur dans sa rédaction. Veillez à ce qu’on produise les deux versions pour chaque sujet (pour pouvoir les comparer). Dites aux étudiants qu’ils sont des reporters expérimentés et qu’ils ont l’habitude d’écrire des textes concis (100 mots maximum).
Faites ce travail en classe (pour ne pas perdre l’ambiance et éviter que quelqu’un oublie d’apporter sa version pour le cours suivant). Circulez entre les élèves pour faire des corrections au fur et à mesure. Terminez par une lecture à haute voix (non, ce n’est pas du tout niais et scolaire, si vous savez VENDRE la lecture à haute voix. Dans ce cas, vous leur proposez de participer au forum des journalistes français, où l’on doit choisir le meilleur texte de l’année – avec un brin d’humour, vous réussirez à les convaincre et ils vont tout donner).
Version ambitieuse avec un support vidéo
Dans cette version, on travaille aussi en deux équipes de rédactions, mais les points de départ sont des documents vidéo. L’avantage est le suivant: vos étudiants ne doivent plus inventer l’histoire, tout est donné, il suffit de décrire… et cette fois, d’inventer le titre.
Voilà deux vidéos, mais vous pouvez en trouvez d’autres qui correspondront mieux à votre thématique du moment :


Les pompiers interviennent pour évacuer un…


Le record du monde de découpe de jambon Ibérico…

Soyons clairs, ce ne sont pas des actualités discutées à l’échelle mondiale, mais on peut s’amuser à les relater de différentes manières pour apprécier les possibilités croissantes d’expression de nos étudiants B2-C1.
Amusez-vous bien, et revenez nous donner votre avis dans les commentaires.
Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…

Ewa Rdzanek

Je suis prof de FLE depuis 2002. Comme je m'ennuie vite, je cherche toujours à rompre la monotonie pendant les cours et j'espère encourager les profs à faire de même, pour plus de joie, de surprises et d'efficacité dans l'apprentissage.

Un mail par jour pour un mois d'inspiration FLE,

pour les fans des Zexperts, et ceux qui les découvrent.

Votre inscription a été prise en compte. A très vite :)

Pin It on Pinterest