Oulala (comme dirait mes élèves), cette semaine c’est la panique. En plus du week-end prolongé de Pâques, normal en Pologne, un autre évènement pour l’instant mineur nous retarde un petit peu. Peu importe, il y a des problèmes qui sont parfois heureux. Comprenne qui pourra… Du coup, je suis à la ramasse, et je vais devoir ressortir un vieux truc du fond de mon ordi, histoire de tenir le rythme historique des Zexperts d’un post par semaine. Il n’y aura donc rien de nouveau sur La Boutique FLE cette semaine, priorité au blog pédagogique FLE ! On espère que vous ne nous en voudrez pas ;). Revenons à nos moutons !

Tous à Glacière pour lutter contre le froid !

Il y a très longtemps de ça, j’ai eu le malheur, comme tant d’autres, de travailler avec Alter Ego 3. Et la seule chose qui m’en reste (pouce en l’air si c’est aussi votre cas ;) ), c’est “Tous à Glacière pour lutter contre le froid”. Mon Dieu, quelle honte de travailler ça avec mes apprenants.  Pourquoi je vous raconte ça ? Parce que si je me souviens bien, c’est pour enrichir la tâche finale de cette unité que j’ai créé l’activité qui suit. La tâche finale, toujours d’après mes souvenirs (si vous avez un Alter Ego 3 sous la main, merci de confirmer) consistait plus ou moins à créer une association et à rédiger une présentation de celle-ci. Pas mal, mais pas fantastique.

Les lecteurs réguliers savent que je suis un partisan du “si c’est l’élève qui bosse et que le prof glande à outrance, c’est mieux que l’inverse, et en plus c’est plus efficace”. Du coup, j’ai créé une activité qui demande 0 boulot au prof, et qui occupe les apprenants pendant 1h30. C’est parti !

Créer une association

La première étape consiste à créer une association. Rien de bien compliqué : les apprenants (par 2 ou 3) commencent par choisir à quelle cause sera dévouée leur association (la protection des abeilles, le vélo-club de Brive-La-Gaillarde, la promotion du sabot vendéen…). Puis, ils établissent les grandes lignes de leur action. En gros : quel est le but de l’asso et que fait-elle pour l’atteindre ? Bien sûr, ils peuvent également choisir un nom pour leur association.

Si vous êtes très motivé pour aller creuser la question de la création d’association, voici un petit document (en doc, pour que vous puissiez le modifier selon vos besoins) qui n’est autre qu’une proposition de formulaire pour la création de statuts d’association de loi 1901. C’est pas moi qui l’ai fait, c’est Murphy.

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

Les apprenants n’ont pas besoin de rédiger une présentation de leur association, ce n’est pas ici le but. L’objectif est de se mettre d’accord. Cela engendre des discussions, amène à négocier… très “approche actionnelle”, tout ça. Ceci dit, si jamais vous décidez de leur faire créer la totalité des statuts de leur asso, donnez leur le doc à l’avance, ou simplifiez-le allègrement. Perso, je ne l’ai pas utilisé, je le garde pour une autre activité.

 

Organiser une manifestation

Tout cela reste relativement simple. Cette première étape devrait prendre une petite dizaine de minutes. Vous pouvez éventuellement la clôturer par une brève mise en commun. Pour amener plus de discussion, il va falloir organiser un évènement avec cette association. Dans mon cas, les apprenants avaient créé une asso pour la sauvegarde des abeilles. Puis ils avaient décidé d’organiser un pique-nique pour essayer de sensibiliser un maximum de gens à la cause des abeilles. Ils avaient défini ce qui devait se passer pendant ce pique-nique… tout ça pendant que je me dorais la pilule.

Encore une fois, il n’est pas question ici de rédiger. Par contre, les choses étant de plus en plus précises, il est bon d’inciter les apprenants à lister leurs idées (sous forme d’une liste, ou d’une carte mentale).

 

Présenter tout cela sous forme d’une interview radio

Et on arrive ainsi au grand final. Pour l’instant, les apprenants n’ont rien produit de concret. Ils ont beaucoup échangé, discuté… A partir de tout ce qu’ils ont préparé, ils doivent maintenant réaliser une interview qu’ils devront enregistrer. Le sujet de l’interview est simple : un journaliste a entendu parler de l’évènement organisé par l’association, et il voudrait en savoir plus (Quelle est l’asso, que fait-elle, pourquoi cet évènement, et tout le bazar… ).

Concrètement, chaque binôme prépare questions et réponses. C’est ici que tout ce qui a été préparé avant prend sens. Il faut inclure tout cela dans une interview. Cela implique de bien organiser les choses, de vérifier qu’on a bien tout dit, tout en essayant de maintenir un niveau de correction linguistique élevé.

Une donnée est très importante : il faut limiter la durée de l’interview à 2 minutes. Pourquoi ? Pour éviter de s’éterniser, pour obliger à synthétiser, et pour avoir la possibilité de recommencer si nécessaire. Cela oblige également les apprenants à mieux se préparer.

Quand les binômes sont prêts, ils procèdent à l’enregistrement. Dans mon cas, chaque binôme avait enregistré deux fois. Un binôme a enregistré, puis l’autre, puis retour au premier qui avait perfectionné son intervention, et enfin retour au deuxième. Si vous disposez de plusieurs ordinateurs, ou de téléphones portables intelligents, chaque binôme peut vivre sa vie dans son coin.

Techniquement : je l’avais fait avec Audacity installé sur mon ordi, à l’époque. Mais maintenant, je pense qu’avec une bonne application sur téléphone portable, ça doit être encore plus simple. En tapant vite fait sur Google, je trouve ça, par exemple. Très honnêtement, si vous n’êtes pas calé sur la question, parlez-en à vos apprenants, ils le sont. Et c’est encore plus “actionnel” ;)

 

La petite fiche

J’avais fait cette activité les mains dans les poches. En annonçant simplement à chaque étape ce qui allait maintenant se passer. C’était très simple, très naturel. Mais cette manière de faire peut donner l’impression aux apprenants que le prof est en mode “impro totale”, ce qui peut avoir des conséquences diverses. Je vous ai donc mis ci-dessous une fiche à distribuer à vos apprenants, reprenant les différentes étapes de cette activité. Je vous conseille de donner d’abord la page 1, de la réaliser, puis seulement la page 2. A vous de jouer.

Telecharger (PDF, 40KB)

Vous avez essayé ? Laissez donc un message dans les commentaires pour nous dire si vous vous êtes bien reposé. Et pour les plus courageux, passez à la création d’une SARL ;)

 

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…

Benoit Villette

Je suis formateur FLE (Master FLE et PGCE) depuis plus de 10 ans. J’aime l’approche actionelle, l’humour en cours et la nouveauté.

Pin It on Pinterest

Un mail par jour pour un mois d'inspiration FLE,

pour les fans des Zexperts, et ceux qui les découvrent.

Votre inscription a été prise en compte. A très vite :)