Très souvent, dans les manuels, on peut trouver des listes de mots et d’expressions disons « vierges », sans exercices ou avec seulement un petit exercice qui vérifie la compréhension de ces mots ou expressions. Mais comment peut-on les introduire ? Les expliquer un par un ? Mes apprenants mourraient d’ennui… Et moi aussi. Si vous cherchez des idées pour travailler, en général, avec une liste de vocabulaire, vous pouvez consulter l’article de Maxime. Mais aujourd’hui, je vous propose un exemple d’activité pour utiliser spécifiquement les expressions qui servent à conseiller, ordonner, interdire ou permettre. 

Déroulement de l’activité.

  1. Imprimez et découpez la fiche ci-dessous.
    A votre place2
  2. Les apprenants travaillent par deux ou en petits groupes. Donnez à chaque groupe les noms des 4 catégories (conseiller / interdire / permettre / ordonner) et les cartes avec les expressions.
  3. Demandez aux apprenants de classer les expressions en fonction de leur sens.
  4. Vérifiez leurs réponses en forum. C’est un bon moment pour faire des précisions sur la différence entre les expressions qui exigent l’indicatif, le subjonctif et celles suivies d’un infinitif.
  5. Une fois que toutes les expressions sont analysées et claires pour tout le monde, passez aux activités de la fiche ci-dessous (qui est aussi à imprimer ; les situations de la page 2 sont à découper) :
    Ordonner2
  6. Distribuez à chaque groupe la page 1 de la fiche. Les apprenants doivent chercher des conseils, des « permissions », des ordres et des interdictions qui correspondent aux situations présentées. Attention, dans chaque phrase, ils doivent utiliser une expression différente.
  7. Chaque groupe présente ses propositions et vous pouvez tous ensemble décider laquelle est la plus intéressante ou amusante. Encouragez vos apprenants à en discuter.
  8. Ensuite, passez à la deuxième partie. Chaque apprenant, à tour de rôle, pioche une situation de la page 2 et produit une ou deux phrases que la personne indiquée sur la feuille pourrait dire. Les apprenants ont toujours les expressions classées devant les yeux, ils peuvent donc facilement faire leurs phrases. Si vous voulez prolonger cette activité, vous pouvez demander aux autres s’ils ont d’autres idées de phrases ou les faire réagir à la phrase proposée par l’apprenant qui a pioché le petit papier.

J’espère que le travail avec le subjonctif, qui est inévitable dans certaines expressions, sera agréable et facile pour vos apprenants et pour vous.

Si vous avez d’autres propositions pour introduire ce type d’expressions, n’hésitez pas à les présenter dans les commentaires.

Bon cours !