Le village : le jeu du « IL Y A » et du vocabulaire de la ville

UGS : ZM-05-02-15 Catégories : , , , , , Étiquettes : , , ,
Noté 4.46 sur 5 basé sur 13 notations client
(13 avis client)

1,50

Dans le jeu le village, on doit construire par paire son propre village idéal de 10 éléments. Ces éléments sont les infrastructures classiques d’une ville (un commissariat, un supermarché,…) mais aussi des choses plus superflues (un circuit de formule 1, un casino,…) représentées par des cartes. Chaque carte symbolise une infrastructure. Vous trouverez les cartes à imprimer et découper en page 4 à 7.

Distribuez 10  cartes « infrastructure » par paire (ou par élève pour un petit groupe). Il y a 66 cartes mais si vous avez plus que 6 paires d’élèves vous pouvez les imprimer en 2 ou 3 exemplaires chacune. Expliquez à vos élèves que ces 10 cartes sont les infrastructures de leur village. Ni plus ni moins.
Ensuite, chaque paire va pouvoir procéder à des échanges de cartes avec les autres paires dans le but d’améliorer son village en fonction de ses goûts et en respectant la règle d’une carte contre une.

Ce jeu permet de travailler au niveau A1 la structure « il y a », les prépositions de lieu et le vocabulaire de la ville.

Toutes les explications, ainsi que les 66 cartes et une fiche d’expression écrite sont contenues dans le pdf.

N’hésitez pas une seconde, cette activité est certainement l’une des meilleures de ce site !

6 personnes vivent de la création de ces ressources. Pour que cela puisse continuer, encouragez vos collègues à se procurer légalement nos ressources. Si vous souhaitez acquérir des ressources pour une école ou un centre de FLE, consultez l'offre intégrale. Merci de votre soutien et de votre confiance :)

13 avis pour Le village : le jeu du « IL Y A » et du vocabulaire de la ville

  1. Note 5 sur 5

    Amélie

    Hello les Zexperts,

    J’ai testé cette activité avec des B1 habituellement pas très bavards. Comme ils ne sont que quatre, j’ai préféré faire l’activité en mode « mettons-nous d’accord sur les dix infrastructures qu’on ne veut absolument pas, et les dix qu’on veut à tout prix ». Ca a très très bien marché, et ils se sont dépassés en argumentation ! C’était aussi très intéressant de voir comment les lieux devenaient interdépendants : « on ne peut pas mettre d’université si on ne met pas de bar avec alcool, parce qu’aucun étudiant ne voudra venir », ou bien « pour les loisirs, vaut-il mieux choisir la maison close ou le parc ? » (sic) « si on prend le parc, des femmes risquent d’être agressées par des frustrés, tandis que s’il y a la maison close… » Voilà !
    Encore un coup réussi des Zexperts :) Merci !

  2. Note 4 sur 5

    Claire (en français)

    J’ai testé en cours particulier avec la variante proposée par Amélie : les 10 que vous voulez / que vous ne voulez absolument pas. C’est sympa mais sans doute bien plus poussif qu’en groupe, il faut toujours demander « pourquoi / pourquoi pas » pour un dialogue qui se ferait sans doute naturellement en se mettant d’accord en groupe.
    Mais ça fait travailler du vocabulaire simple et des verbes de base au présent, pile ce dont j’avais besoin pour cet élève.
    Je me demande par ailleurs si ce jeu ne serait pas intéressant pour les niveaux élevés : ça permettrait des discussions sur la société, je vais peut-être essayer avec mes C1 (carrément)…

  3. Note 5 sur 5

    Sophie

    J’ai essayé cette activité en cours particulier également, un adulte, niveau A2-B1. Lui et moi avons décidé de notre village idéal puis nous avons dû négocier pour construire un seul village. L’élève ayant déjà une bonne base de vocabulaire, l’activité a surtout trouvé son intérêt pour l’argumentation, exprimer son accord, etc. Je suis d’accord avec Claire, je pense que selon la manière dont on présente l’activité, on peut l’utiliser à tous les niveaux.

  4. Note 3 sur 5

    MoMo Cienfuegos

    L’idée est sympa mais les illustrations sont un peu trop ternes à mon goût. Mais je comprends le souci. Les profs de Fle ne peuvent pas se permettre de se payer un dessinateur de BD. C’est dommage. Avec des images plus gaies, ca donnerait un peu plus envie de construire un village. Par contre, je trouve super d’avoir pensé à mettre des bätiments un peu moins conventionnels. Ca permet d’engager de vraies débats et pas simplement des discussions convenues.

  5. Note 4 sur 5

    Claire (en français)

    Je reviens car j’ai finalement testé avec mes C1 en adaptant un peu.
    J’ai donné les cartes par groupe et ils devaient réfléchir à quelle orientation prendre pour leur village, décider ce qu’ils voulaient absolument garder, ce qu’ils ne voulaient pas et ce qu’ils pouvaient échanger suivant les propositions des autres.
    Ils devaient aussi penser à comment vendre les cartes dont ils ne voulaient pas.
    Et puis, un moment restreint d’échange (ils doivent négocier mais en sachant qu’il faut être rapide si on veut échanger beaucoup)
    Ensuite, ils devaient préparer un présentation de leur projet avec tout ce qu’ils ont, comme des promoteurs vendant un projet de village (et oui, même trouver un moyen d’intégrer logiquement la centrale nucléaire dans leur projet de village bobo…)
    C’était sympa et ils se sont bien amusés.
    Si c’était à refaire par contre, j’ajouterais une activité avant pour voir des structures / vocabulaire de la négociation pour les obliger à sortir un peu de leur zone de confort car quand je leur ai demandé un retour sur l’activité, ils m’ont dit « le truc, c’est qu’on n’utilise que des choses simples ».
    D’ailleurs, si quelqu’un a une idée d’activité complémentaire à faire avant avec ce niveau…

  6. Note 5 sur 5

    israfeel

    Je confirme, ce jeu marche bien non seulement avec les débutants (qui peuvent décrire leur village), mais encore avec les avancés (qui peuvent en plus argumenter, défendre leur choix et négocier). Je l’ai essayé en groupe et en cours particulier et, à chaque fois, ça s’est bien passé. Je vous le recommande!

  7. Note 5 sur 5

    Sébastien Durietz (client confirmé)

    J’ai testé cette activité avec un groupe de fin A1 et tout s’est bien passé surtout parce que le travail de vocabulaire est facilité par les cartes. J’ai ensuite réutilisé cette activité avec des apprenants de fin B1 en y ajoutant une dimension argumentative. J’explique rapidement: j’ai demandé à mes apprenants de faire une liste par 2 de tous les services et structures nécessaires à une ville de 7000 habitants et après mise en commun nous avions une espèce de ville. Je les ai ensuite fait travailler sur l’urbanisme avec le webdocumentaire du Monde (la partie « Durer »: http://www.lemonde.fr/societe/visuel/2012/09/13/une-annee-en-france-le-webdocumentaire_1759165_3224.html). A partir de là j’ai lancé mes apprenants sur une simulation de conseil municipal durant lequel certains de mes apprenants devaient présenter des projets à la ville. Ces projets étaient en fait les cartes non mentionnées dans la liste de départ, j’ai ajouté un prix par projet et le budget annuel de la ville et c’était parti pour les débats avec à la fin un vote pour choisir quels projets seraient retenus.

  8. Note 5 sur 5

    Elsa (client confirmé)

    Testé sur le pouce avec des A2 et approuvé. J’ai joyeusement improvisé à partir des différentes suggestions.

    En 1h15 (1h30 avec les digressions), par groupes de 4 :
    1. Chacun reçoit 10 cartes, ils se mettent d’accord ensemble sur les 10 infrastructures à garder et les 10 qu’ils ne construiront jamais.
    2. Chacun reçoit une carte supplémentaire. Le village a assez d’argent pour construire une onzième et dernière infrastructure. Chacun argumente devant le conseil municipal (les 3 autres membres du groupe) pour les convaincre de choisir son infrastructure.
    3. Le village cherche à attirer plus de citoyens. Chaque groupe présente son village aux autres et essaye de les convaincre de déménager.

    C’est un groupe qui parle facilement, mais en partie 3, ils m’ont littéralement fait pleurer de rire, ils étaient prêts à tout pour faire mousser leur village et descendre celui des autres.

  9. Note 4 sur 5

    Aline (client confirmé)

    Je viens de tester cette activité avec des ados A1, A2; 3 groupes de 2 personnes. Je leur ai distribué 10 cartes et selon les infrastructures dont ils disposaient , je leur ai demandé de choisir quel type de village ils voulaient construire( pour qui par exemple). Il y avait un village pour des personnes obèses et deux autres pour des riches ( oui je sais c’est un peu spécial mais ils s’en sont donnés à coeur joie).
    Ils ont dû échanger quelques cartes ( 3 maximum) avec les autres groupes.
    Une fois leur village plus ou moins ébauché, j’ai choisi 10 autres cartes qui me paraissaient intéressantes. Ils ont argumenté à en perdre haleine, vraiment! Bref, ils ont parlé une heure…Une idée géniale même si je n’ai pas suivi à la lettre l’activité. La semaine prochaine, nous travaillerons vocabualaire et écrit sur le même thème.
    Quant aux B1, je compte bien leur en faire part très bientôt.
    Merci les Zexperts!

  10. Note 3 sur 5

    Marlène (client confirmé)

    J’ai testé avec des adultes A1, et légèrement modifié la règle.
    Chaque paire d’étudiants choisit ses 10 infrastructures et construit son village à l’abri du regard des autres. (Cela demande un peu de fantaisie par rapport à la fiche, sinon elles ont toutes le même. Quand bien même, ça fait quand même travailler le vocabulaire et la compréhension !)
    Ensuite, chaque paire doit décrire son village à l’oral, pendant que les autres paires dessinent ce village sur un support vierge.
    En général, ça prend vraiment bien. Je faisais ça avant de connaître ce jeu, mais avec un support bien moins élaboré fait par moi-même…
    Donc merci !

  11. Note 5 sur 5

    Sophie (client confirmé)

    Proposé une journée de pluie à mes petits A1. On s’est beaucoup amusés. Parmi les projets d’urbanisme, il y a eu le village modèle avec son parc, ses maisons individuelles et son bar sans alcool et « Eldorado » (nom donné par le groupe), un village qui par hasard combinait casino, club de strip-tease et centrale nucléaire. La fiche à compléter est parfaite. La partie négociation puis la présentation, tout fonctionne à merveille, Merci!!

  12. Note 5 sur 5

    carmen (client confirmé)

    Voilà un petit moment pour un petit bilan :
    ce jeu est exceptionnel, mes étudiants adorent ça.

  13. Note 5 sur 5

    Myriam (client confirmé)

    Testé en cours particuliers avec des A2 et B1, ainsi qu’en cours du soir d’adultes A1, tous ont absolument a-do-ré! Ils ont aimé pouvoir utiliser les phrases qu’on venait d’apprendre pour décrire sa ville, sans devoir écrire un n-ième devoir du type « décris-moi où tu habites ». Tous ont énormément ri, moi la première! Les adultes ont tellement aimé que certains ont pris une photo du plan de leur ville et l’ont envoyé à leurs amis, pour leur montrer qu’en cours de français, on « a du fun » et qu’on peut aussi parler de clubs de strip-tease…

Ajouter un Avis

Mon panier

Bon d’achat

Bon d’achat