Le Questiotron : la machine à questions

Noté 5.00 sur 5 basé sur 5 notations client
(5 avis client)

2,00

Un objet joli et amusant qui permet aux apprenants de pratiquer la forme interrogative,  de se poser mutuellement des questions et d’y répondre. Livré au format pdf, à découper et monter soi-même.

UGS : ZZ-04-03-17 Catégories : , , Étiquettes : , ,

Description

Parce qu’une vidéo parle mieux qu’un long discours, voici une présentation de notre machine à poser des questions.

Le Questiotron est livré sous forme de PDF à imprimer et découper. Le principe consiste à créer des questions grammaticalement correctes, et qui aient du sens. Facile à monter, à utiliser, et drôle.

4 propositions d’utilisation sont fournies, mais vous pouvez bien sûr vous approprier l’outil en fonction de vos besoins.

5 avis pour Le Questiotron : la machine à questions

  1. Note 5 sur 5

    (client confirmé)

    Bravo, bravo et encore Bravo! Quelle imagination débordante!

    A vous quatre vous avez crée une petite merveille d’ingéniosité.

    Qui ose dire maintenant que poser des questions est difficile?

    Je vais le plastifier et le découper des demain pour le montrer au prochain cours.

    Et…je parie qu’on va me supplier de l’utiliser au cours suivant.

  2. Note 5 sur 5

    Bonjour,
    Je suis heureuse de découvrir la vidéo expliquant le fonctionnement du jeu. Pour certains achats, j’ai parfois eu cette impression d’acheter les yeux fermés, simplement parce que j’apprécie presque toutes vos créations.
    Là, avec la vidéo, on connaît le “produit”, à quoi il ressemble, comment l’utiliser. Z’est Zupertop!

  3. Note 5 sur 5

    (client confirmé)

    Un grand succès avec des B1 qui trouvaient les questions un peu stupides au départ mais qui se sont bien vite aperçus qu’ils ne formulaient pas toujours très bien leurs questions.
    Un grand merci les zexperts

  4. Note 5 sur 5

    (client confirmé)

    Bravo pour ce très bon outil, attractif visuellement, et qui fait bien comprendre comment on peut toujours employer “est-ce que” après le mot interrogatif. Je l’ai utilisé de fin de A1 à B1-B2, les moins avancés ont enrichi leur vocabulaire et consolidé la forme des questions, les plus avancés ont très vite essayé de poser les questions les plus embarrassantes possibles, ce qui nous a conduit non pas tant à essayer d’y répondre, qu’à imaginer une situation où la question pourrait être posée.

    Une petite réserve quand même: le verbe “acheter” dans l’avant-dernier cercle ne peut pas avoir de COD, or il n’est presque jamais employé de façon intransitive en français. Je me suis souvent battue pour leur faire faire la différence entre “acheter” et “faire des courses”, et là, ça me casse un peu la baraque… Mais c’est pas grave, je leur dis de remplacer par “faire des courses” et ça marche!

  5. Note 5 sur 5

    (client confirmé)

    Bravo! J’en ai imprimé,plastifié et découpé plusieurs pour faire un jeu dans la classe et cela a tellement plu à mes étudiants que je leur en ai offert un à chacun!

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha anti-spam : *