Accédez à toutes les ressources pour 70€ par an.

Descrptif du cours 34 pour débutants
Benoit Villette
25 octobre 2022
A1

Cours 34 : la ville

par | 25 Oct 22

On continue, pas à pas. J’espérais réussir à repartir sur deux cours par semaine, mais c’est raté. On est donc sur un cours d’une heure par semaine, et il faudra faire avec. Comme rappelé au cours précédent, le groupe ne compte plus que 3 personnes, décimé par la pause estivale, les changements d’emploi du temps et les déménagements. Pour lire tous les cours précédents (et suivants quand ils seront publiés), c’est ici.

 

Trente quatrième cours de FLE avec un groupe de débutants

Ville : suite

On a d’abord corrigé les devoirs. J’essaie de m’y obliger et d’éviter de “corriger plus tard”. En effet, j’observe que les apprenants font moins leurs devoirs s’ils s’attendent à ce qu’on ne les corrige pas. Ce n’est pas toujours optimal en ce qui concerne l’utilisation de classe, mais ça augmente le travail en autonomie. Bilan positif, à mon avis.

On a donc corrigé cette activité sur Soizon, tirée du MiniZ sur la ville.

Téléchargement haute définition réservé aux Zabonnés. Connectez-vous ou prenez un Zabonnement.

Je pourrais choisir de passer très vite sur la correction, en donnant moi-même les réponses. À l’inverse, on pourrait relire tous les textes à voix haute, vérifier tout le lexique, et y passer une heure fastidieuse.

J’ai fait le choix de limiter la lecture à voix haute aux questions, puis d’essayer de développer sur la justification. Les apprenants m’ont d’ailleurs piégé deux fois en indiquant que la bonne réponse est “on ne sait pas” car le texte suggère la réponse, mais ne la dit pas clairement. Ceci pourrait être un problème avec des apprenants en difficulté, mais est un vrai avantage avec des apprenants qui gèrent bien : cela permet de travailler la compréhension fine du texte et de faire un peu de production orale.

Ville : d’accord ou pas d’accord ?

On a continué ensuite avec la MiniZ ville (c’est pratique, les ressources ont été conçues pour être faites les unes après les autres, donc c’est presque trop facile.)

L’activité de base, c’est de classer les affirmations en mode “d’accord/pas d’accord”. Encore une fois, il ne s’agit pas d’être exhaustif et de faire toutes les phrases les unes après les autres.

J’ai donc laissé le temps de découvrir le document et j’ai répondu aux quelques questions lexicales. Puis, je demande à chacun une phrase avec laquelle ils sont d’accord (ou pas d’accord, peu importe en fait). L’avantage, c’est que l’apprenant partira d’une phrase avec laquelle il se sent suffisamment à l’aise.

Comme mon groupe d’apprenants est bon (pour rappel, il ne reste que des faux débutants qui ont soit des bases théoriques fortes mais peu de pratique, soit aucune connaissance théorique mais avec une expérience de plusieurs mois en France), on en profite bien sûr pour justifier et essayer de discuter.

Au fil de la discussion, beaucoup de phrases appelent des structures nécessaires pour comparer. Il faudra prendre le temps de systématiser un peu cet aspect.

Téléchargement haute définition réservé aux Zabonnés. Connectez-vous ou prenez un Zabonnement.

 

Devoirs

Sur le même modèle, j’ai donné cette fiche à lire et classer à la maison. Il provient cette fois du MiniZ sur les prépositions de lieu.

Téléchargement haute définition réservé aux Zabonnés. Connectez-vous ou prenez un Zabonnement.

Ca me parait assez lié à “la ville” en général, donc je veux travailler un peu sur ces prépositions. L’objectif derrière cela est de leur donner la possibilité de mieux décrire une ville et de situer un lieu par rapport à un autre. Cela nous donnera aussi la possibilité de faire cette vieille activité que j’adore.

A bientôt pour le prochain cours !

Plus d’exercices et d’activités de grammaire :

Tous les exercices de grammaire >
Autres activités de grammaire >
Plus d’activités de grammaire sur le présent >
Plus d’activités de grammaire sur la comparaison >
Plus d’activités de grammaire sur les prépositons de lieu >

Benoit Villette

Benoit Villette

Je suis formateur FLE (Master FLE et PGCE) depuis plus de 10 ans. J’aime l’approche actionelle, l’humour en cours et la nouveauté.

0 commentaires

Soumettre un commentaire