Boutique FLE : licences et abonnements
Benoit Villette
15 avril 2016

Boutique FLE : licences et abonnements

Bonjour à tous,

Il y a déjà quelques jours de ça, nous avons publié ce post sur Facebook. Un peu sur un coup de tête, comme beaucoup de choses qu’on fait.

Le fond y était : nous cherchons à entrer en contact avec des écoles de FLE à travers le monde. Avant tout pour mieux comprendre ce que nous apportons déjà et ce que nous pouvons apporter pour aller plus loin. C’est aussi l’occasion de créer des contacts informels, qui pourront nous aider à porter par la suite des projets plus ambitieux. Et à notre grande surprise, nous avons eu pas mal de réponses.

Des discussions que nous avons eu pour l’instant (d’autres sont à venir) avec des structures à Lille (France), Calgary (Canada), Cambridge (UK), Madrid (Espagne) et Cali (Colombie), il ressort un aspect intéressant que nous n’avions pas vu. Ben oui, ce n’est pas d’abord un projet pédago, c’est plutôt un aspect marrketing !!! Les projets pédagos que nous avons évoqué avec certaines des écoles nécessitent encore de mûrir, on vous en reparlera quand ce sera un peu plus avancé.

Bref, nous voulons vous présenter ici en quelques mots cette question “marketing”, afin de recueillir votre avis, dans les commentaires en bas. On aime bien “sonder” la communauté avant de lancer de nouveaux projets, vous le savez :).

Le constat :

Les ressources de La Boutique FLE (qui financent notre travail et le site, et sont donc la clé de la pérennité du site) sont achetées en général par les profs eux-mêmes, très rarement par les structures, et sont donc aux frais du prof.

La cause :

  • Les sommes dépensés sont en général minimes, et les profs ne demandent pas de remboursement pour ça.
  • Les profs connaissent le site, mais c’est plus rarement le cas des personnes en situation de décision et d’investissement.
  • un directeur de cours a autre chose à faire que sélectionner des ressources une par une sur un site internet.

Nos propositions :

  1. La création de licences, qui permettent (disons plutôt “légalisent”) la mise en commun des ressources déjà achetées par les différents profs, et surtout, qui autorisent une structure à acheter des ressources et à les mettre à disposition de tous ses profs. (Pour rappel, une ressource achetée par un prof est sa propriété personnelle, et elle ne devrait pas être mise à disposition de toute une école. Dans la pratique, cela se fait et nous le comprenons très bien, habitués des salles des profs que nous sommes. L’objectif de cette licence n’est donc pas de chercher à limiter le photocopiage, mais plutôt de l’autoriser moyennant une somme raisonnable.)
  2. La mise en place d’abonnements que nous commençons à pouvoir envisager sérieusement, et qui permettrait de payer une somme forfaitaire pour toutes les ressources à paraître pendant une année, à un tarif promotionnel. Cela permettrait de réduire considérablement les frais bancaires liés à de toutes petites commandes, et surtout, cela simplifierait énormément le processus d’achat pour les écoles de FLE (une seule facture, pas de paperasse).
Attention, note ajoutée suite à de nombreux commentaires : les abonnements ne vont pas remplacer le fonctionnement actuel. (Le blog pédago et le Zexpertistan restent bien gratuits, la Boutique FLE reste également en place avec la possibilité d’acheter des ressources à l’unité.) Les abonnements sont donc simplement une manière différente d’acheter les ressources. Ce mode d’achat correspond mieux aux besoins de structures qui ont besoin de ressources de tout niveau, et qui ne veulent pas gérer une facture pour chaque achat de 2 euros 50.

Avantages pour les profs :

Ces propositions ont pour but d’encourager les écoles à acheter les ressources de La Boutique FLE pour leurs profs. Cela devrait permettre de :

  • partager les ressources sans arrières-pensées à l’intérieur d’une structure,
  • transférer les frais du budget des profs vers le budget des écoles, pour qui cet investissement n’est pas lourd,
  • bénéficier de meilleurs tarifs grâce à la diminution des frais bancaires,
  • recevoir automatiquement toutes les nouvelles ressources.

Avantages pour les écoles :

Du côté des écoles, les avantages immédiats sont :

  • la satisfaction des profs qui bénéficient de ressources de qualité à mettre en œuvre facilement en classe.
  • un investissement peu important (l’abonnement d’un an et la licence devraient coûter chacun environ 60 euros).
  • une simplicité administrative (une seule facture, achat en ligne simple et rapide).

 

Votre avis ?

Voilà, c’est l’idée. C’est très concret, peut-être pas très Bisounours comme question, mais c’est important parce que ça peut aider le site à vivre, à mieux fonctionner et à vous apporter toujours plus de ressources à un prix abordable, tout en nous permettant de nous rémunérer de manière décente. Du coup, nos questions sont :

  1. Que pensez-vous de l’idée de licences ?
  2. Que pensez-vous de l’idée des abonnements ?
  3. Si vous êtes en position de décision pour une école, ces offres vous paraissent-elles intéressantes ?
  4. Si vous êtes prof, iriez-vous en parler à votre coordinateur pédagogique, ou préférez-vous continuer à acheter vos propres ressources ?

A vos claviers, merci d’avance pour la franchise de vos réponses.

Benoit Villette

Benoit Villette

Je suis formateur FLE (Master FLE et PGCE) depuis plus de 10 ans. J’aime l’approche actionelle, l’humour en cours et la nouveauté.

32 Commentaires

  1. Nicolas

    Aussi bien les systèmes de licences que d’abonnements me paraissent intéressants. Je n’ai pas un poste de décision dans ma structure mais pour en avoir parler avec les personnes concernées, je sais que l’idée pourrait les intéresser. Nous partageons déjà certaines ressources entre collègues comme vous le dites. Cela simplifierait la tâche et serait bénéfique pour nous, pour la structure et pour vous bien sûr.

    • Benoit Villette

      Oui, l’idée c’est de mettre en place un système où tout le monde est gagnant (sauf Paypal et la commission fixe qu’il nous prend sur toutes les commandes, même celles à 0,5 euros, mais je pense qu’on ne va pas pleurer pour eux).
      Une petite question, vous êtes dans quel type de structure et où ?
      Merci :)

      • Nicolas

        À l’IF de Valence en Espagne (coucou, c’est Hadrien de Langue de Prof !)

        • Emilie Massias

          Ah Nicolas, je ne savais pas que tu étais à l’IF Valencia ! Moi je suis à l’IF Barcelona et j’aurais pas mal de questions à te poser! Si tu veux bien, fais-moi signe !

        • Benoit Villette

          Et tu devrqis te faire un gravatar, quand même, pour améliorer ta visibilité oueb ;)

    • Aurelia McNicol

      Je suis responsable des langues dans une école suisse avec 240 élèves qui apprennent le français du niveau débutant au niveau de langue maternelle. J’aime bcp vos ressources parce que je manque souvent de temps pour préparer mes cours et elles sortent vraiment de l’ordinaire. Par contre je ne choisis que les gratuites sinon soit je paye de ma poche soit j’ai toute une ribambelle de paperasse à remplir pour la moindre dépense. Si nous avions un abonnement à l’année, je pourrais l’inclure d’avance dans mon budget et partager vos ressources avec mes collègues… Win-win :)

  2. Emilie Massias

    Ahhh! bah voilà!!!! :-) Le seul truc qui m’ennuie, c’est que là maintenant tout de suite, pendant les négociations, mon coordinateur me demande “d’attendre” avant de commander toutes celles qui me manquent, et la patience, moi, c’est pas mon truc! ;-) Bon, plus sérieusement, très très contente que cela se mette en place comme ça. La mutualisation c’est magnifique, mais la reconnaissance économique, c’est légitime et il faut bien payer les factures.

    • Benoit Villette

      Je l’ai eu hier au téléphone, et je lui ai dit que ça devrait être opérationnel d’ici deux semaines. Sauf si un avis contraire massif se manifeste ici, mais ça n’a pas l’air d’être le cas pour l’instant…

  3. carmen

    Horrible le systheme d’abonnement.Justement ce que j’aime c’est le fait de pouvoir piocher librement et à mon gré.Moi le sytheme actuel me va très bien parce que je le prend comme du materiel pour moi. Les eoi de catalogne et en generale en espagne…les departements sont assez bizarres dans leurs structures, alors moi je prepare mes cours comme je veux avec les ressources ke je veux sans avoir a faire a des abonnements puisque je suis interimaire et je ne sais jamais où j’atterrirai l’année prochaine.s’il te plakt ne le changer pas.

    • Benoit Villette

      Merci de votre message. Attention, le système des abonnements ne viendrait pas remplacer le système actuel, il viendrait le compléter : la partie blog reste gratuite (pour toujours), on peut toujours acheter des ressources à l’unité sur La Boutique FLE, mais on peut aussi s’abonner. Du coup, le système correspond aux besoins des indépendants d’un côté, et des écoles de l’autre. Ca vous rassure ?

  4. Julia G

    Bonjour,

    Moi aussi je suis sur Valencia, mais je n’ai pas la chance d’être à l’IF ;).
    Le système actuel me convient bien, je donne des cours particuliers et avec une académie de langue privée.
    Clairement mon chef ne va pas payer pour les activités, le prix est raisonnable et je les paye moi-même, au fur et à mesure de mes besoins et de vos publications.
    Je ne les partage avec personne, déjà parce que dans ma structure je suis la seule prof de français et surtout parce que je comprends qu’une activité vendue à 1€50 vous a demandé beaucoup de travail en amont. Je ne vais pas la “faire tourner” comme le Devoir Maison de maths du collège! Vous avez fait le job, vous en recevez les fruits. Évidemment je comprends que dans une même structure/académie ça soit très tentant de la passer à un collègue qui va aborder la même chose avec son groupe. Et donc votre question est légitime.
    Cependant, j’ai peur que pour les “petits” professeurs qui, comme moi, achètent vos ressources de temps à autre, ça fasse (trop) gonfler la facture.
    Si votre but est de vous orienter vers des activités pour les structures officielles, écoles etc je vois la finalité. Mais peut-être allez-vous laisser de côté les profs “isolés”.
    Je ne sais pas, “desde la ignorancia” comme on peut dire ici, vous pouvez éventuellement proposer des packs d’achat pour éviter les multiples petites commandes et diminuer les frais des transactions. “5/10/15 activités au choix pour x €”.
    En tout cas bonne continuation et j’espère pouvoir continuer à me “fournir” chez vous parce que vous me facilitez souvent la vie!

    • Benoit Villette

      Bonjour,
      je réponds à tous les commentaires d’un coup, donc je vais un peu me répéter ;)
      Le système d’abonnement ne remplace pas le système actuel, mais propose une autre modalité d’achat. Le système actuel correspond bien aux besoins des indépendants (normal, on l’a conçu pour des gens qui sont dans la même situation que nous), mais pas aux écoles. Le système d’abonnement pourrait donc convenir aux écoles car il demande moins d’administratif. Les deux modes de paiement peuvent coexister.

      D’ailleurs, votre idée de packs d’achats est très pertinente. En fait, si ça se trouve, c’est la solution qui conviendrait à tout le monde, et qui serait techniquement la plus facile à mettre en place. On va creuser ça, car c’est justement la question actuelle : comment mettre en place concrètement ce système ?
      Merci.

      • Simon Etaby

        Je pourrais solliciter un pack de X activités en début d’année auprès de mon collège.

        Mais je sens que cela serait compliqué de redemander un nouveau pack si celui-ci venait à s’épuiser (et nous connaissons le rythme soutenu de nos experts!).

        Je suis plus intéressé par un système d’abonnement à la banque d’activités pour les structures d’un côté, et de toujours pouvoir acheter une activité à l’unité d’un autre côté.

  5. Martine

    Bonjour :) je suis dans la même situation que Carmen donc j’aimerais continuer à acheter vos ressources selon mes besoins. Par contre l’idée des licences est très bonne pour les écoles

    • Benoit Villette

      Pas d’inquiétude, ce sera toujours possible.
      Merci pour l’idée jugée “très bonne”, c’est la mienne ;)

  6. Marine

    Bonjour,
    J’imagine que ce système est très bon pour les profs qui travaillent dans des structures officielles, dans des écoles de langues ou institutions… Mais qu’en est-il des profs freelance ou avec contrats horaires sans dessus dessous ?
    Personnellement je commence tout juste et je ne sais pas où cette carrière va me mener, mais je trouve ca sympa de pouvoir piocher sur le site en fonction de mes besoins et au cas par cas selon le niveau et les intérêts de mes élèves (que j’ai d’ailleurs en individuel pour le moment, pas de classe)
    Surtout que pour le moment, si mon nombre d’heures me permet de gagner l’équivalent de 50 euros par mois, je suis contente, alors je ne peux pas encore investir trop de budget dans des ressources avec un abonnement, qui peut-être ne servira que pour quelques mois, car peut-être que mes élèves arrêteront soudainement de venir… :S Alors voilà, moi j’aime beaucoup le format actuel, je le trouve même génial, et je ne pense pas qu’il empêche les responsables pédagogiques des écoles de se concerter avec les profs et de soumettre une proposition d’achat généralisée, de façon à ce que les frais n’incombent pas à chaque prof…

    • Benoit Villette

      Merci de votre message.
      Le système actuel restera en place et ne changera pas. Il y aura juste une modalité de paiement supplémentaire pour ceux qui souhaitent s’abonner. On ne sait d’ailleurs pas encore la forme que ça prendra.
      Bon courage pour votre carrière qui commence.

  7. Mariado

    Bonsoir, pour ce qui est de ma situation, je préfère le format actuel. D’un côté les établissements depuis un certain temps déjà, ne font pas d’achat de matériel, d’un autre côté nous achetons les activités et peut-être que nous ne les utiliserons même pas, on les prend à l’aveuglette et elles peuvent servir ou pas, elles serviraient pour des activités occasionnelles, en complément parfois. Nos élèves en général ont un petit niveau, chaque prof aime des choses différentes et on ne se met pas d’accord, etc. C’est pourquoi je préfère comme c’est maintenant. Évidemment que je comprends vos raisons! Ce qui me plaît de vos activités c’est qu’elles m’aident à réfléchir, à faire des choix, à prendre des décisions, à sentir que le français est vivant et existe encore quelque part! Voilà! C’est tout ce que je peux vous dire!

    • Benoit Villette

      “Ce qui me plaît de vos activités c’est qu’elles m’aident à réfléchir, à faire des choix, à prendre des décisions, à sentir que le français est vivant et existe encore quelque part! ”
      Merci pour ce très beau compliment qui me touche vraiment. Ne vous inquiétez pas, le système actuel reste bien en place. L’abonnement sera juste une autre manière d’acheter les choses pour ceux à qui cette option conviendrait mieux.

  8. ClaireS

    Salut les Zexperts!
    Prof indépendante comme la plupart des autres, j’utilise actuellement le format à l’unité et j’en suis très contente.

    Je pense que l’idée de l’abonnement et de la licence est intéressant pour les écoles et autres structures, pour pouvoir partager une ressource entre plusieurs profs car si le partage de vos ressources est techniquement très simple je ne le trouve pas correct (je rejoint le commentaire de Julia).
    Je serai intéressée d’en savoir plus quant aux aspects pratiques et à l’utilisation de l’abonnement ou de la licence, quand vous aurez mis ça en place.
    L’idée des packs de Julia me parait intéressante aussi!

    Pour des profs indépendants et déjà établis, l’abonnement peut être intéressant car sincèrement on a envie de tout acheter sur la boutique FLE…!

  9. Karine

    Alors moi, en tant que chef de département de langues dans une école privée à Prague, je serai complètement pour! Jusqu’ à maintenant, j’ai acheté mes/vos ressources sur ma carte bancaire perso. Pour mon budget de l’année prochaine, j’ai fait une addition de toutes les ressources que vous proposez et que nous n’avons pas encore. Je dois soumettre mes choix à mon chef d’établissement et la comptable va faire une crise quand je vais lui dire comment ça fonctionne. Tenez-moi vite au courant s’il vous plait.

  10. Virginie

    Bonjour, je suis responsable de cours et pour ma part je confirme mon intérêt pour avoir un système d’abonnement afin d’éviter des frais bancaires inutiles. En effet, la pédagogie étant le cœur de notre activité, je souhaite mettre à disposition des profs de notre structure vos ressources. Mon problème est que nous fournissons des ressources et ouvrages pédagogiques aux professeurs (sans coût pour eux) mais ils utilisent ces ressources à l’extérieur de notre organisation. Ce qui n’est pas forcement un problème, si la source et la propriété sont mentionnées!

  11. Vanessa

    Bonjour, je pense que le système d’abonnement et de licence ne peut être que positif car il complètera l’offre actuelle. De plus, l’investissement me paraît très raisonnable (en tout cas pour les structures) pour des ressources intéressantes, originales et qui évoluent en permanence, contrairement aux méthodes que nous achetons parfois et dont on se lasse très vite !
    L’idée des “packs” de Julia G est évidement très intéressante car ils auraient plusieurs avantages :
    – ceux qui connaissent et utilisent déjà les ressources se laisseraient vite tenter par un pack (comme le dit ClaireS, on a envie de tout acheter!)
    – si une structure est difficile à convaincre pour l’abonnement, le prof pourra essayer de commencer par lui faire acheter un pack
    – le pack peut servir de produit d’appel (par exemple, pour les nouveaux abonnés ou pour des structures que vous souhaiteriez attirer…).
    Bon courage pour la concrétisation !

  12. Simon Etaby

    Salut à tous.

    Je suis complètement pour cette initiative, qui permettrait quebl le collège où je travaille payé poudes ressources que j’utilise pour “lui”. Donc abonnement, j’en rêve !

    Étant responsable du département de français je suis en mesure de décider de tels aspects. J’ai déjà demandé un achat des ressources existantes, et ça traîne… Je sais que c’est dû aux complications administratives de ne pas avoir de devis et des achats de 1 ou 2 euros, qui plus est de l’étranger.

    Pour les licences, j’avoue que je n’ai pas trop compris. L’idée serait de légaliser les ressources que moi, j’ai déjà achetées. Mais si l’abonnement comprendrait déjà ces ressources, à quoi bon les licences?

    En tout cas je suis content que nous soyons en train de parler de ce sujet. J’ai hâte de pouvoir m’organiser correctement pour la pratique orale de tous les niveaux du collège (A1 à B2).

  13. Chloé

    Je ne vais rien ajouter de vraiment nouveau mais en effet ce serait bien que les écoles de langues en tout genre partout dans le monde reconnaissent le travail de leur professeurs et votre travail. Pour cela, elles auraient tout intérêt à acheter elles-mêmes les ressources que vous proposez dans la boutique. Cela fait un petit moment que je n’ai pas passé commande mais je me souviens de mon excitation le jour où vous avez lancé le concept. C’était chouette !
    Je crois que tous les professeurs de FLE ont envie et besoin que votre travail, vos idées et tout ce que vous défendez depuis maintenant quelques années, continue.
    Votre démarche me semble donc intelligente et nécessaire.

  14. Benoit Villette

    Bonjour à tous,
    après un mois de travail dans l’ombre, je reviens avec une bonne nouvelle : le systême de licence et d’achat de crédits pour se procurer les ressources de La Boutique FLE est en place :)

    Pour l’instant, cela ne concerne que les écoles.
    N’hésitez pas à en parler autour de vous :
    https://leszexpertsfle.com/licences-zexperts-fle/

    3 écoles se sont déjà procuré une licence : a Calgary, Rio et Barcelone.

    N’hésitez pas à nous contacter pour toute question.
    A bientôt,

    • Géraldine

      Bonjour,
      Qu’en est-il aujourd’hui ? Existe-t-il une licence pour les écoles, institutions ? Le lien ne marche plus et je n’ai pas trouvé sur le site.
      Je travaille à CentraleSupélec en tant que responsable FLE et aimerais savoir si cela a été mis en place.
      Merci pour votre réponse.
      Géraldine Ofterdinger.

      • Maxime Girard

        Bonjour,
        nous allons préparer une nouvelle offre pour début avril. Merci de nous recontacter à ce moment-là.

        Bien cordialement,

        Maxime Girard

Soumettre un commentaire