Donnez votre avis !

Salut ! Nous continuons aujourd’hui notre série d’articles d’analyse sur une sélection subjective des manuels les plus intéressants pour les différents niveaux du CECR. Précision importante : notre point de vue n’engage que nous et est intimement lié à notre pratique ! A vous de vous faire votre propre avis.  Sur le grill aujourd’hui : Alter Ego Plus 2.

Remarque : Nous espérons bien  que ces articles déclencheront des discussions dans les commentaires pour une réflexion plus large sur les manuels aujourd’hui disponibles en FLE. Venez partager votre expérience et votre point de vue!

Alter Ego Plus 2 est un manuel publié par hachette FLE et paru en 2012.  Plus d’infos et des extraits de l’ouvrage sur le site officiel de l’éditeur.

J’ai eu l’occasion de me servir de cette méthode pour des cours individuels et voici mon point de vue :

D’abord, je vous invite à vous référer à la critique du manuel version A1 Alter Ego Plus 1.

Globalement, les mêmes remarques peuvent s’appliquer aux deux manuels car ils sont construits sur un modèle similaire.

Les points positifs:
  • Une méthode complète avec beaucoup d’exercices (doubles pages d’exercices pour chaque unité + cahier d’exercices: de quoi se passer de ressources extérieures)
  • une mise en page propre et claire, de nombreux documents fournis, des exercices de phonétiques regroupés en fin de manuel, les transcriptions, un lexique thématique...tout est disponible dans le livre de l’élève pour faciliter le travail du prof et de l’apprenant.
  • Une méthode avec une progression en spirale vraiment bien pensée et des séquences pédagogiques limpides.
  • Les 5 premières unités sont vraiment bien faites et bien thématisées. J’aime beaucoup la première (les relations, l’amitié, l’amour), la troisième (les différences culturelles, les lieux de vie, la ville) et la quatrième sur les médias. A partir des documents et des séquences fournis, il est très facile d’imaginer des activités complémentaires.  (ex. Pg 16, décrire les types d’amitié, pg 22 évoquer des changements AVANT/APRÈS, pg 42 donner des conseils pour un entretien d’embauche, page 60 comparer des villes, page 55 sur les blagues et les clichés, amusant). Ça reste classique,on a vu souvent cela dans d’autres manuels mais les documents audios et écrits sont riches et inspirent rapidement le prof.
  • un manuel toujours riche d’un point de vue lexical grâce aux documents fournis

 

Les points négatifs:
  • Comme Alter Ego 1 PLUS, c’est une méthode essentiellement communicative. L’approche actionnelle est toujours relayée en bas de page dans des “projet dossier” un peu coupée du reste. Les séquences pédagogiques sont construites sur des objectifs de communication très voire trop précis.

Ainsi, parfois, ça marche et c’est assez transversal comme les séquences:

Raconter une rencontre pg24

-Raconter une expérience universitaire page35

MAIS c’est parfois très limité comme

-Inciter à pratiquer une activité de loisirs pg92 (pfff rien que de lire le titre mes élèves s’endorment…)

-Rapporter un exploit pg 132 (a moins d’être Batman, on fait pas ça tous les jours…)

– Demander le prêt d’un objet pg150

Bien entendu ces séquences sont construites autour d’un point de grammaire. Par exemple, Demander le prêt d’un objet pg150 permet de travailler la double pronominalisation. Le point de grammaire est bien expliqué et cela permet aussi d’étudier trois verbes importants: rendre, emprunter et prêter.  Mais à trop vouloir thématiser les points de grammaire en les croisant avec un objectif de communication, on arrive à quelque chose d’ennuyeux et de limitatif. Ainsi, on nous demande dans cette séquence d’écouter une demande de prêt puis de jouer une scène de demande de prêt.

  • un peu trop d’exercices de compréhension écrite à mon goût. La majorité des séquences commencent par un document écrit et des questions associées. Vous avez intérêt à demander  à vos élèves de préparer la lecture à l’avance pour éviter de perdre du temps en cours et de ralentir violemment le rythme du cours. C’est très studieux mais c’est un peu ch…
  • Les séquences sont répétitives dans leur construction et provoquent une certaine lassitude (comme pour Alter Ego 1 :j’écoute ou je lis, je réponds, je systématise, je fais l’exercice, je parle 1 minutes ou je fais un jeu de rôle, et on recommence…).
  • les activités proposées sont trop passives et manquent d’interactions : elles consistent essentiellement pour l’élève à répondre correctement aux questions posées (exercices d’écoute et de compréhension écrite, point langue). Il manque de l’interaction pour le groupe et des activités de conversations pour revenir sur le “personnel”. On doit donc rajouter ces activités pour que l’élève puisse s’exprimer un peu plus librement.
  • Enfin, les 3 dernières unités sont vraiment mal thématisées. On a l’impression d’avoir du remplissage et des séquences disparates construites à la hâte et sans fil conducteur clair. Il ne se dégage pas de thématique claire et c’est un gros problème pour l’étudiant (je suis moi même apprenant en PLE polonais langue étrangère:) et comme mes élèves, j’ai besoin d’avoir au moins une idée vague de la thématique générale pour pouvoir étudier. Une thématique claire permet d’avoir un objectif clair d’un point de vue lexical.).

Par exemple, l’unité 8 qui s’intitule Educ’actions parle :

-d’écologie

-de la lecture et de la fête du livre

-du prêt d’un objet

– de l’hygiène de vie

-des règles de savoir-vivre dans les transports en commun

Certes, j’ai bien compris que tout cela servait à nous éduquer et nous sensibiliser à certains problèmes mais ça reste un peu trop intellectuel et verbeux comme plan d’unité.

En résumé, ces 3 unités demandent un travail de refonte intégral pour devenir stimulantes pour les apprenants…Elles peuvent clairement décourager les apprenants si elles sont utilisées telles quelles.

 

CONCLUSION

Alter Ego 2 + souffre des mêmes maux que la version A1 . On peut cependant remarquer que certaines unités sont très bien pensées et permettent facilement de préparer des activités complémentaires comme des tâches par exemple. Il peut donc être un outil agréable en cours individuel car il est complet. Pour des cours collectifs  en petits groupes, cette méthode peut être pertinente si vous détricotez les séquences pour éviter la lassitude et si vous ajoutez de l’interaction. C’est un manuel très adapté aux grands groupes (type lycée) ou l’apprentissage est malheureusement souvent passif (affirmation confirmée par une collègue prof de FLE dans un lycée de Varsovie. Les élèves lui ont aussi fait remarquer qu’en cas d’absence, il est difficile de retravailler la leçon non effectuée en autonomie.).

 

Et vous, qu’en pensez-vous?

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…
Donnez votre avis !

Maxime Girard

Je suis professeur de FLE dans une école de Varsovie. J'ai décidé de faire de la pratique des jeux un des éléments fondateurs de mes cours. Je propose des formations et des ateliers pour les écoles souhaitant introduire les jeux dans leur pédagogie.

Pin It on Pinterest

Un mail par jour pour un mois d'inspiration FLE,

pour les fans des Zexperts, et ceux qui les découvrent.

Votre inscription a été prise en compte. A très vite :)