Voici une activité très  drôle pour apprendre à vos élèves à parler comme des hommes politiques c’est-a-dire  être capable de répondre de travers  à n’importe quelle question tout en faisant bonne impression et avoir un avis sur tout (ce qui est très français, me direz-vous). “Je vous ai compris!”

 

Tout d’abord, merci à Franck Lepage, artiste génial qui sillonne les MJC de France et de Navarre et que j’ai découvert lors de son passage dans ma petite MJC de province. Franck Lepage décrypte dans un sketch hilarant la langue de bois. Il nous fournit ainsi sur un plateau, pour nous les profs de FLE, un super outil pour travailler cette langue de bois et la construction du discours. Attention, pour niveaux très très avancés!

Regardez avant toutes choses cet extrait vidéo du spectacle de Lepage:

Voilà donc un superbe outil que ces concepts opérationnels. Des mots, des concepts flous, des coquilles vides de sens qu’on peut placer n’importe où et qui donne du sérieux, de la profondeur à notre discours. Des mots magiques, presque du domaine de l’incantation. Il suffit de les prononcer pour hypnotiser vos interlocuteurs. Des mots comme partenariat, participation, développement local, diagnostic partagé. Des mots qu’on peut réutiliser à l’infini quelque soit le sujet du débat, que l’on discute de délinquance, d’écologie ou de réforme des retraites.

 

 

A partir de cela ma proposition d’activité est simple:

-vous trouverez ci-dessous des listes de concepts opérationnels ainsi qu’une liste de sujets classiques dans les débats politiques:

Telecharger (PDF, 27KB)

-montrez la vidéo à vos élèves puis organisez des défis d’éloquence : chaque élève doit piocher un sujet de débat et 5 concepts opérationnels. Simulant, comme F. Lepage, un homme politique en conférence répondant a une question du public, il devra s’exprimer en utilisant  ses concepts opérationnels dans un temps limité pour émettre le discours le plus langue de bois possible. On attribuera ensuite un point par concept opérationnel utilisé et un possible vote collectif attribuera aussi 2 points supplémentaires au meilleur discoureur. Et ainsi de suite…

 

Variante: on peut aussi organiser des duels politiques sur le même sujet: chaque élève à 5 concepts opérationnels à placer dans son discours. Puis chaque élève a une minute pour exprimer son point de vue sur le sujet en utilisant ces concepts. On vote ensuite pour l’élève le plus convaincant/éloquent/drôle auquel on attribuera les points, etc.

 

Cette activité très exigeante mais aussi très drôle permettra de travailler sur les connecteurs logiques, l’argumentation, l’organisation du discours, de s’entrainer à produire des phrases longues. Je l’utilise avec mes niveaux avancés (fin B2) de manière progressive en imposant des contraintes graduelles (temps de parole non limité puis limité, utilisation d’un nombre croissant de concept opérationnels). Elle est aussi idéale pour travailler l’expression orale lors de la préparation au DALF C1 et C2.

 

A vous de jouer ! N’hésitez-pas à nous faire des retours en commentaires!

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…

Maxime Girard

Professeur de FLE à Varsovie, j’adore les jeux de société depuis tout petit et forcément, pendant mes cours, ça se ressent ! Mon credo c’est de faire parler un maximum les apprenants, même les petits niveaux, sur tous les sujets, les plus inhabituels aussi.

Un mail par jour pour un mois d'inspiration FLE,

pour les fans des Zexperts, et ceux qui les découvrent.

Votre inscription a été prise en compte. A très vite :)

Pin It on Pinterest