Etudier la grammaire en FLE avec des niveaux A1 est un travail relativement encadré. Je sais où je vais, je donne de petites bouchées à l’apprenant, tout est rose, on avance. Après, ça change, du moins en partie. Pourquoi ? Parce que je travaille énormément en expression libre. Je lance un thème, la discussion s’engage, et je ne sais jamais ce qui va en ressortir. Je ne sais jamais sur quel point de grammaire, sur quelle structure, l’apprenant va s’écraser lamentablement.

Et justement, c’est mon but. Cela permet de réviser tous les points de grammaire possibles et imaginables, de brasser énormément de vocabulaire. Je pense que c’est le meilleur moyen d’apprendre : pratiquer dans tous les sens,  sans savoir nécessairement à l’avance ce qu’on va travailler.

Mais cela pose un problème simple : quand un étudiant fait une faute, et qu’on la corrige (de quelque manière que ce soit), l’étudiant sort son cahier, prend note, puis une autre note, puis une autre, et à la fin… c’est le bazar. Nous connaissons tous cette situation. L’étudiant dit :

« ah oui, j’ai déjà eu cette faute, j’ai noté… attendez, je cherche… » et il commence à tourner les pages de son cahier. Il retrouve rarement ce qu’il cherche.

Un outil pour la grammaire

Cela fait donc un certain temps que je réfléchis à un outil qui permettrait de résoudre ce problème. Quelque chose qui serait simple à utiliser, et qui permettrait de synthétiser les éléments vus au fil des cours. Voici donc une première version de cet outil, dont le concept est absolument simplissime. C’est une toute première version. Je compte sur la communauté, sur vous, pour tester cet outil et faire des retours dans les commentaires. Ainsi, nous pourrons l’améliorer et vous proposer de nouvelles versions. Celle-ci est noté SynthetiZeur 0.1. Vous retrouverez les versions ultérieures (s’il y en a) sous le mot clé synthetizeur.

Le synthetiZeur B1-B2, version 0.1

L’idée est assez iconoclaste (mais ça ne vous étonnera pas de notre part) : proposer un livre de grammaire de référence entièrement… vide. Vide ? Exactement, avec rien dedans. Pourquoi ?

Prenez un livre de grammaire classique : l’apprenant s’en sert pour réviser, pour avoir réponse à ses questions. Mais ce livre est statique, il ne peut pas évoluer au fil des nouvelles découvertes de l’apprenant. En revanche, en partant d’un livre vide que l’étudiant remplira au fil de son apprentissage, on peut arriver à donner à l’apprenant un livre de grammaire qu’il aura lui-même conçu, et qui correspondra mieux à ses besoins. Va-t-il noter de nombreux exemples, se concentrer sur les règles, faire des listes ou des cartes mentales ? Va-t-il emprunter celui de ses pairs pour compléter son apprentissage ? A lui de voir.

Ceci dit, cet outil est un outil utilisable de manière autonome, mais je vous conseille vivement de ritualiser vos pratiques d’utilisation en classe (voir plus bas), tout en indiquant aux apprenants qu’ils sont libres de se servir librement de cet outil, y-compris hors de la salle  de cours.

Vous retrouverez dans le SynthetiZeur 0.1 pour les niveaux B1-B2 différentes sections. Pour l’instant, j’ai choisi d’inclure uniquement les sections principales, en me concentrant sur la grammaire.

  • une section avec liste des points de grammaire (une page par point)
  • une section pour les verbes
  • une section pour la construction des phrases (ordre des mots)
  • une section pour les prépositions

Une question très importante, à laquelle des tests pourraient permettre de répondre (vous sentez la pression, là, on compte sur vous), concerne la nécessité d’inclure dans cet outil :

  • une section pour le vocabulaire (et si oui, comment l’organiser : alphabétique, thématique ?)
  • une section pour le flux d’infos (c’est à dire une section correspondant au cahier dans lequel les apprenants notent au fur et à mesure, sans sélectionner, ni synthétiser)
  • d’autres sections auxquelles nous n’aurions pas pensé…?

Comment l’utiliser ?

Le travail avec le synthetiZeur est d’une simplicité désarmante :

  1. Téléchargez, imprimez et reliez le synthetiZeur, pour vous familiariser avec.
  2. Donnez à vos apprenants l’adresse suivante (https://leszexpertsfle.com/wp-content/uploads/2015/05/synthetizeur0.11.pdf)  et demandez leur de télécharger, imprimer et si possible relier (car il faut que ça résiste un peu au temps) leur synthetiZeur. (Attention, idéalement, je conseille de prendre un classeur, d’y mettre des pochettes plastiques et de mettre les pages imprimées dedans. Ceci permettra à certaines sections de grossir, ou de conserver des exercices connexes…)
  3. A la fin de chaque cours, prenez 5 à 10 minutes pour récapituler ce qui a été vu pendant le cours, et demandez aux apprenants de remplir les sections de leur choix. (S’ils ont butté sur certains verbes, les reporter dans la section verbe. Les prépositions dans la section prépositions…)

Attention, le synthetiZeur est principalement un outil de « révisions ». C’est à dire qu’il a été pensé avant tout pour reporter les éléments très variés qui peuvent apparaître pendant un cours. Si vous l’utilisez pour y noter toute la théorie sur certains points de grammaire nouveaux que vous abordez, n’hésitez pas à nous indiquer comment vous avez organisé le travail. De même, si vous fonctionnez en mode « classe inversée », des retours seraient vraiment les bienvenus.

Au cas où vous ne l’auriez pas compris, nous attendons vos retours sur cet outil ;) . Sa mise en place et son perfectionnement nécessiteront probablement un travail sur plusieurs semestres. Mais ce serait super, non, un outil créé par des profs de FLE, ensemble, pour tous les profs de FLE. A vos marques, prêts…

synthetizeur0.11

Si vous souhaitez faire des modifications à cet outil, vous pouvez télécharger ici le synthetiZeur B1-B2, version 0.1 au format doc ou au format odt.

Bonne continuation, et à bientôt sur cette page !

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…