Je continue mon expérimentation autour du sketchnote. Je cherchais des utilisations possibles avec des débutants. C’est assez difficile pour moi, parce que je n’ai pas du tout une mémoire visuelle. Et en même temps, l’organisation des informations sur une page de « sketchnote » m’aide à mémoriser (beaucoup mieux qu’avec une liste de vocabulaire « classique »).

Cette fois-ci, j’ai donc proposé à Ula de travailler sur le thème de la famille pour le niveau A1. Voilà le résultat :

parler famille

 

Untitled_Artwork 2

Comment l’utiliser ?

À vous d’essayer vos propres idées, mais personnellement, je ferais comme ça :

  • Distribuez tout simplement la présentation de la famille et demandez aux apprenants de la lire. Ça peut bien sûr se faire à la maison.
  • Découpez ou faites découper les éléments de la deuxième page et distribuez aux apprenants des feuilles A3 vierges (ça marche en A4, mais il faudra écrire petit).
  • En collant les éléments et en en dessinant d’autres, chaque apprenant réalise une présentation de sa famille. Il faut bien sûr écrire.
  • Chaque apprenant repart avec son travail.
  • Au cours suivant, vous faites une petite interro surprise de 5 minutes (pas plus). Distribuez une feuille blanche avec juste ces mots : « ma famille ». Laissez-les écrire ce qu’ils veulent.

Le but n’est pas de les écraser, mais de les encourager à apprendre régulièrement. Du coup, corrigez leurs productions à la maison (j’encourage à ne pas corriger les fautes, mais à les souligner pour qu’ils corrigent eux-mêmes). Redistribuez les productions en demandant de corriger, avec l’aide du voisin si nécessaire, et surtout, demandez-leur de ressortir le sketchnote sur leurs familles avec cette question : qu’est-ce que j’aurais pu ajouter dans ma production écrite pour faire mieux ?

Vous pouvez si vous le souhaitez coupler cette activité avec « ma famille extaordinaire« .

Merci d’avance pour vos remarques et vos retours d’expérience.