Il était une fois un chercheur russe qui s’appelait Vladimir Propp. Vladimir adorait les contes, surtout les contes merveilleux. Il avait beaucoup de temps et un fort besoin d’accomplir une mission pour l’humanité. Un jour, il décida d’analyser les contes russes. Il se mit à lire. Il en lut des centaines et il découvrit qu’ils reprenaient à chaque fois la même structure. Et puisqu’il était assidu et courageux, il nota soigneusement les résultats de sa recherche. Or, les autres chercheurs confirmèrent sa découverte. Dès lors, Propp fut reconnu et vénéré. Progressivement, les gens découvrirent que la structure du conte merveilleux se laissait également entrevoir dans les œuvres de la culture de masse: des films d’action, des BD, des polars… Plein d’étudiants de littérature et de linguistique appliquée firent des analyses. Et un jour, les Zexperts adaptèrent la morphologie du conte pour le FLE.

Désolée de cette introduction peut-être trop longue. Mais vous savez, moi aussi j’aime raconter des histoires. Aujourd’hui je vous propose une activité intello, pour ceux qui ressentent un peu de nostalgie envers leurs années d’études. Pour ceux aussi qui ont des élèves de bon niveau en FLE et adeptes la culture de masse, pour ceux aussi qui sont un peu plus exigeants et qui ont déjà tout tenté en cours de français.

Ceci demande un certain engagement de la part de votre classe, mais ça paie.

L’objectif de cette activité est d’analyser une œuvre de la culture de masse et de créer par la suite son propre „conte” selon le schéma donné. Son grand atout est de ne pas nécessiter (heureusement pour vos étudiants) trop de culture. Et en plus, c’est drôle.

Variante A (classique et sage)

Prenez le schéma narratif ci-dessous :

Telecharger (PDF, 26KB)

Déchiffrez ensemble les étapes d’un conte choisi sur le site Il était une histoire. Par exemple, Blanche Neige. J’ai pris Blanche Neige, mais vous pouvez prendre la Belle au bois dormant ou le Petit Poucet, selon vos préférences.

Attention, cela ne doit pas être tiré par les cheveux. Si un élément ne marche pas, laissez tomber et poursuivez l’analyse, de toute façon (et c’est étonnant!) la grande majorité des aspects va convenir. Permettez aux élèves de donner leur opinion et de ne pas être d’accord. Vous aussi, vous pouvez.

Exemple avec l’analyse de Blanche Neige :

Éloignement ou absence : Mais la reine mourut en lui donnant le jour.

Information (sur le héros / le vilain) : Un jour que celle-ci demandait au miroir : « Miroir, miroir joli, qui est la plus belle au pays ? » Celui-ci répondit : « Madame la reine, vous êtes la plus belle ici, mais Blanche-Neige est encore mille fois plus belle. »

Le héros se laisse tromper : Le chasseur obéit et conduisit Blanche-Neige dans le bois.

Départ du héros : La pauvre petite, elle, était au milieu des bois, toute seule.

Mise à l’épreuve du héros par un donateur : Fatiguée, elle voulut ensuite se coucher. Mais aucun des lits ne lui convenait ; l’un était trop long, l’autre trop court. Elle les essaya tous. Le septième, enfin, fut à sa taille. Elle s’y allongea, se confia à Dieu et s’endormit.

Le héros passe l’épreuve : Les nains lui dirent : « Si tu veux t’occuper de notre ménage, faire à manger, faire les lits, laver, coudre et tricoter, si tu tiens tout en ordre et en propreté, tu pourras rester avec nous et tu ne manqueras de rien. » … et ainsi de suite.

En réalisant cette tâche, vous:

  • travaillez le passé simple et l’imparfait
  • développez le vocabulaire
  • utilisez l’expression de l’opinion et l’argumentation

Passez à l’expression écrite. Imprimez sur des petits papiers les chiffres de 2 à 30. Les élèves piochent 15 étapes qu’ils devront mettre dans leur propre conte. C’est pour :

  • travailler l’expression écrite
  • réutiliser les structures dejà observées.
Variante B (pour bien terminer le semestre avec un groupe motivé)

Annoncez aux élèves qu’ils vont faire une analyse structurale d’une oeuvre littéraire où cinématographique. Ça le fait. Prenez cette liste d’œuvres très, très connues/appartenant à la culture de masse/ appartenant à culture populaire :

  • Le roi lion
  • Iron Man (1 ou 3)
  • Skyfall
  • Astérix et Obélix chez les Bretons
  • Les Intouchables
  • Bienvenue chez les Ch’tis
  • Le Petit Prince
  • Les misérables
  • Notre Dame de Paris (la comédie musicale)
  • L’ancien testament ;)
  • Amélie Poulain
  • Bambi(le film de Disney)
  • … et tout ce que vous considérez incontournables dans le pays où vous enseignez.

Mettez-vous d’accord avec le groupe sur une œuvre et imposez aux élèves (oui, parfois il faut être un peu autoritaire) qu’il se rappellent bien le déroulement de l’intrigue. Cela peut prendre la forme d’un devoir, mais si vous avez le temps, pourquoi ne pas apporter des BD en classe ou regarder ensemble tout un film (Iron Man en français, j’adore).

Donc, les élèves feuillettent les BD ou regardent le film avec la fiche dans la main; permettez-leur d’interrompre, ou encouragez-les en donnant votre proposition.

Par exemple:

Le héros se laisse tromper : Tony Stark, envoyé en Afghanistan, est kidnappé par de méchants terroristes (…)

Retour du héros : Tony Stark retourne aux Etats-Unis, mais il n’est plus comme avant (…)

Don: le héros est en possession d’un pouvoir magique : La mise au point du costume d’Iron Man par Tony Stark (…)

Le vilain est puni : Le méchant associé de Tony Stark explose… et ainsi de suite.

Dans ce cas, du vocabulaire spécifique apparaîtra : n’oubliez pas de le mettre en valeur !

Et quelle tâche proposer une fois l’analyse finie ? De nouveau, imprimez sur de petits papiers les chiffres de 2 à 30. Les élèves piochent 15 étapes qu’ils devront mettre dans leur propre scénario. Imposez le genre selon le document que vous avez analysé (cela peut donc être une histoire fantastique, mythique, un livre saint, une histoire sur un super-héros…). Faites-leur écrire le texte. Vous pouvez faire un rémue-méninges en classe. Lisez leurs productions au cours suivant.

Merci d’avoir lu jusqu’à la fin. Je vous propose une activité qui demande une peu d’engagement, mais de temps en temps ça vaut la peine de se reposer du print’n’teach.

Bon courage !

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…

Benoit Villette

Je suis formateur FLE (Master FLE et PGCE) depuis plus de 10 ans. J’aime l’approche actionelle, l’humour en cours et la nouveauté.

Un mail par jour pour un mois d'inspiration FLE,

pour les fans des Zexperts, et ceux qui les découvrent.

Votre inscription a été prise en compte. A très vite :)