Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous propose une fiche sur les émotions qui donne un tas de possibilités. N’ayez pas peur, on ne va pas faire de thérapie de groupe, par contre les apprenants vont bien s’amuser. Si vous voulez faire parler du bonheur et d’autres sentiments, testez les propositions ci-dessous !

La fiche proposée (utilisable à partir du niveau A2) traite, comme je viens de le dire, des émotions mais pas seulement ! Les apprenants vont aussi justifier leur choix et exprimer leurs opinions. De plus, ils vont développer leur imagination en créant la fin du scenario et des dialogues. La fiche donne vraiment beaucoup de possibilités. Avec les groupes plus avancés, on peut pratiquer le passé composé, les temps futurs ou le discours rapporté. Et tout ça, grâce à une courte vidéo !

Déroulement de l’activité :

  • Imprimez cette fiche :

    Telecharger (PDF, 326KB)

  • Distribuez-la et demandez aux élèves d’associer les situations avec les émotions ressenties. Vérifiez les réponses en forum. Attention, il y a plusieurs possibilités !
  • Organisez vos apprenants par paires ou par groupes et demandez-leur de donner quelques exemples personnels de situations dans lesquelles ils ressentent ces émotions. Les groupes moins avancés peuvent parler de manière générale en utilisant le temps présent (p.ex. “Je suis triste quand il n’y a pas de café à la maison”) et les groupes qui connaissent le passé composé peuvent parler de situations concrètes de leur vie. Version alternative : Un apprenant raconte une situation et le groupe doit trouver l’émotion ressentie.
  • Ensuite, visionnez la vidéo. ATTENTION !! Regardez-la uniquement jusqu’à 4’10 !!! Arrêtez-la et demander aux apprenants d’imaginer la fin de cette histoire en utilisant les expressions de l’opinion de la page 2 de la fiche. Adaptez le temps utilisé dans cet exercice au niveau du groupe (présent, passé ou futur). Après, comparez vos idées ensemble.
  • Visionnez la vidéo encore une fois (de nouveau, jusqu’à 4’10 !) et demandez aux apprenants de créer les citations de la fille (page 2 de la fiche). Si vous travaillez avec les groupes plus avancés, vous pouvez pratiquer le discours indirect. Un groupe lit ses citations et l’autre les transforme en discours rapporté.
  • Finalement, montrez aux élèves la fin de la vidéo et parlez des émotions éprouvées par la fille. Avec les groupes plus avancés, vous pouvez créer des hypothèses sur cette situation (p.ex. « si elle n’avait pas été tellement jalouse, il ne l’aurait pas quittée » ou tout simplement « elle ronfle/elle a acheté une voiture extrêmement chère donc il l’a quittée», etc. (Désolée pour les clichés !)

Bon cours et merci d’avance pour vos remarques :)


Dorota

Je suis prof de français dans une école à Varsovie. J’y teste mes nouvelles idées et méthodes d'enseignement. J’adore encourager mes apprenants à parler en créant une ambiance favorable aux échanges.

Un mail par jour pour un mois d'inspiration FLE,

pour les fans des Zexperts, et ceux qui les découvrent.

Votre inscription a été prise en compte. A très vite :)

Pin It on Pinterest