Et voilà un sujet qui va intéresser vos apprenants. J’en mets même ma main à couper !!! Et pourquoi donc ? Parce que chaque fois que je parle des nouvelles technologies et des réseaux sociaux, en particulier Facebook, les yeux de mes apprenants se mettent à briller. C’est une évidence : pour beaucoup d’entre nous, Facebook est comme un cinquième (ou sixième ?) membre. On respire avec Facebook, on mange avec Facebook, on va aux toilettes avec Facebook. Tous nos amis sont sur Facebook, toutes les informations importantes sont sur Facebook. Mais je dois vous avouer : je n’ai plus de compte personnel Facebook depuis bien longtemps et il ne se passe pas une semaine sans qu’on me regarde comme un extraterrestre (“Tu n’as pas de Facebook ? Hein ?! Mais comment on va te contacter ?”).

Je vous propose donc une séquence pédagogique à partir du niveau A2 pour parler de Facebook en 2 étapes. Pour cela vous aurez besoin d’imprimer toutes les pages du pdf suivant :

parler-de-Facebook

1. Compréhension orale

La compréhension orale est basée sur cette vidéo ÉDIFIANTE où d’anciens cadres de FACEBOOK dénoncent les ravages provoqués par ce réseau social.

Distribuez la fiche page 1 du pdf (la page 2 est le corrigé de la compréhension orale, rien que pour vous :)).

– Demandez aux apprenants de compléter avec le maximum d’informations toutes les cases des tableaux sur leur fiche. Pour cela, montrez-leur la vidéo deux fois. Les questions sont volontairement très ouvertes, ce qui rend l’activité exploitable du niveau A2 au niveau B2 et plus mais vous devez adapter vos exigences selon votre public : au niveau A2, ne demandez pas à vos apprenants de détails, juste une compréhension globale de la vidéo (Ex : Chamath Palihapitiya est un ancien cadre de Facebook. Il pense que c’est un outil dangereux, alors il ne veut pas que ses enfants l’utilisent.) Au niveau B2, par contre, les apprenants doivent être capables d’expliquer précisément les idées défendues dans ce document (sur le modèle de ce que vous trouverez dans le corrigé page 2).

Corrigez en forum, notez au tableau toutes les informations collectées par les apprenants et demandez-leur de donner leur avis sur les idées entendues dans la vidéo (mais sans trop approfondir pour le moment). Ensuite, passez à la phase de conversation proprement dite.

2. Carte mentale de conversation sur les réseaux sociaux :

Imprimez (idéalement au format A3) la carte mentale de conversation page 3 et la liste de mots à découper page 5.

– Placez la carte au centre de la table, faites un tas avec les mots découpés, face cachée, puis placez 5 mots au hasard à côté de la carte. À tour de rôle, chaque apprenant choisit un mot, le place à côté d’une des bulles de la carte et justifie son choix. Pensez à rajouter un petit papier après le tour de chaque apprenant pour qu’il y ait toujours 5 mots.

Exemple :  Un apprenant prend le mot “Politique” et le place à côté de la bulle “Les réseaux sociaux sont dangereux parce que…” et dit “Les réseaux sociaux sont dangereux parce qu’ils permettent à des gens de diffuser des idées politiques extrêmes.

– N’hésitez pas à laisser vos apprenants commenter les propositions des autres personnes et laissez du temps à cette activité de conversation en forum : le sujet et la quantité de mots fournis vous permettront de tenir au minimum 30 minutes. Ce serait gâcher que de faire moins. Et j’aime pas le gâchis ;).

Il est possible de faire l’activité en paires en imprimant et donnant une carte au format A4 à chaque paire et une liste de mots page 4. Demandez simplement à chaque paire de se mettre d’accord pour placer 20 mots sur la carte mentale puis de présenter ensuite oralement au reste de la classe sa carte et ses justifications (“Nous avons placé le mot X à côté de la case Y parce que…”)

Pour plus de détails sur l’emploi des cartes mentales de conversation, allez lire cet article. Et si vous kiffez grave ce concept, vous trouverez d’autres modèles de cartes mentales de conversation ici et ici pour des apprenants de niveau A2.
Et si vous voulez allez plus loin sur les thèmes d’Internet, des réseaux sociaux et des nouvelles technologies, ces deux packs de conversation sont fait pour vous : Internet et Téléphone !

Voilà, j’espère que cette activité vous plaira. N’hésitez pas à nous faire des retours en commentaires, noter cet article avec des étoiles et à partager aussi votre point de vue sur les réseaux sociaux et sur leur influence sur notre vie et sur la société. “Like” ou pas “Like” ? Telle est la question.