Vous vous en êtes peut-être rendus compte, ça fait quelques semaines que je n’ai rien publié. J’ai pris un congé, un congé maternité. Et puisque dans les premières semaines de sa vie le bébé dort beaucoup, et comme la maman doit se reposer, j’ai beaucoup lu. Je me suis ruée sur Houellebecq. Quoi qu’on dise de lui, sa prose hm… ne passe pas inaperçue et il faudrait que vos élèves sachent qui est cet homme (une petite note se trouve sur une des fiches de cet article).

J’ai donc lu trois bouquins, puis quelques interviews. Chez Houellebecq la facilité d’exprimer certaines opinions m’a fascinée – non pas pour leur contenu, mais pour le calme avec lequel il les prononce. C’est une personne qui n’a pas peur d’exprimer ce qu’il pense ou bien encore qui joue à la provocation et qui s’amuse à argumenter même s’il pense tout le contraire de ce qu’il dit… C’est plutôt naturel pour les Français, je me suis dit, mais pas évident pour les représentants des autres cultures, moins chauds à l’idée de dire quoi que ce soit de CONTROVERSÉ.  Du coup, Monsieur Houellebecq m’a inspiré une petite activité qui sert à pratiquer l’expression de l’opinion. Que cette phrase devienne notre devise pour la réaliser :

« La réponse dépend beaucoup de celui qui pose la question. Il ne faut jamais hésiter à mentir, à dire un peu n’importe quoi quand la question ne vous plaît pas. »

J’ai choisi quelques citations, tirées de ses livres ou d’entretiens de presse, vous les trouverez sur la fiche ci-dessous.

On peut les utiliser de plusieurs manières:

1. Pour pratiquer l’expression orale au niveau A2-B1-B2. Au début du cours faites piocher aux élèves une phrase. Puis, donnez-leur à tour de rôle 3 minutes (chronométrées) pour qu’ils expliquent s’ils sont d’accord ou pas avec la phrase.

Peu importe si ce qu’ils disent correspond à leurs vraies convictions, l’essentiel étant de parler tout le temps pendant trois minutes. Imposez aussi l’utilisation des connecteurs qui servent à relier les idées et des expressions d’opinion (elles se trouvent sur la deuxième fiche, à imprimer de préférence sur du papier rouge, à mettre au milieu de la table et et à ne pas oublier!

Oui, ça peut être stressant pour certains élèves, ajoutez donc un peu d’humour (moi, j’essaie moi-même de faire l’activité, et ils voient bien que je la termine la sueur au front, mais sourire aux lèvres). Sous une telle pression, on dit des choses pas très intelligentes, mais ce n’est pas grave. Vous pouvez trier les phrases selon le niveau de votre groupe.

2. Pour une activité de production écrite, niveau A2-B1-B2 également. Fournissez aux élèves toute la liste de citations, demandez-leur de choisir celle avec laquelle ils ne sont pas d’accord et demandez-leur de la défendre (150 mots), tout en imposant l’utilisation des expressions de la deuxième fiche (uniquement pour les niveaux A2-B1, les B2 auront un répertoire plus vaste). Défendre une idée avec laquelle on n’est pas d’accord n’est pas évident pour certains élèves (mes élèves polonais, par exemple), tenez donc à bien expliquer à vos élèves de quoi il s’agit. Soulignez qu’il ne faut pas avoir peur d’utiliser une argumentation osée.

3. Pour une activité de compréhension orale et d’expression orale, niveau B2. Commencez avec cette vidéo:

 

Demandez aux élèves de noter chaque idée exprimée par l’auteur des Particules élémentaires (deux écoutes seront nécessaires), et éventuellement sa justification. Ce document est assez intéressant pour introduire les sujets que l’on aborde en France (par exemple l’exil fiscal ou le port du voile…). Choisissez (par un vote démocratique) l’idée la plus bouleversante. Que du bonheur :) Ensuite, procédez comme dans la deuxième variante, mais oralement, laissez un peu d’espace à la discussion libre, pendant laquelle chacun a aussi la possibilité de dire quelle est sa VRAIE opinion.

Bon, bref, je sais que “ça ne va pas changer votre vie” et que “ça sert à rien”, mais laissez un commentaire quand vous aurez testé cette activité. Merci d’avance, et bons cours à tous!

P.S. Oui, ce n’est pas lui sur la photo, mais il est blasé et il a une cigarette à la main.

Photo by gagilas

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…

Ewa Rdzanek

Je suis prof de FLE depuis 2002. Comme je m'ennuie vite, je cherche toujours à rompre la monotonie pendant les cours et j'espère encourager les profs à faire de même, pour plus de joie, de surprises et d'efficacité dans l'apprentissage.

Un mail par jour pour un mois d'inspiration FLE,

pour les fans des Zexperts, et ceux qui les découvrent.

Votre inscription a été prise en compte. A très vite :)

Pin It on Pinterest