Aujourd’hui, je voudrais vous proposer des activités pour aborder un sujet qui revient comme un boomerang dans différents contextes : l’inégalité entre hommes et femmes, et concrètement l’écriture inclusive.

Déroulement de l’activité :

Imprimez la fiche ci-dessous et distribuez les pages 1 et 3 à chaque apprenant.

Telecharger (PDF, 514KB)

  1. En forum, proposez une discussion sur les inégalités que les apprenants peuvent observer dans leurs pays. Pour les aider, analysez avec eux les catégories de l’activité 1.
  2. Ensuite, regardez ensemble cette vidéo et demandez aux apprenants de répondre aux questions de la compréhension orale. Vérifiez les réponses en forum. Le corrigé est en page 4.
  3. Puis, vous pouvez passer à la discussion concernant l’écriture inclusive. A la page 3, vous trouverez des titres de presse au sujet de l’écriture inclusive. Ces titres présentent différents points de vue sur ce sujet donc ils peuvent aider les apprenants à comprendre le problème et à voir ce sujet de manière plus complexe. Découpez les titres. Je vous propose alors 3 manières différentes de travailler :
    1. Organisez les apprenants par deux et distribuez à chaque paire les titres découpés. Les apprenants doivent décider quels titres sont favorables à l’écriture inclusive et lesquels présentent une position défavorable.
    2. Les apprenants travaillent par deux. Chaque paire doit décider quels titres correspondent à leur opinion sur ce sujet.
    3. Chaque apprenant pioche un titre et à la maison doit rédiger un article de presse en rapport avec ce titre.
  4. Puisque le sujet est très controversé, c’est une excellente occasion d’organiser un débat. Et ici, je voudrais vous donner quelques conseils pour organiser un débat intéressant et animé en classe.
    1. Choisissez un sujet qui est complexe et controversé. Si le sujet n’est pas excitant, les apprenants ne trouveront pas d’arguments, donc la discussion sera tout de suite close.
    2. Avant de lancer la discussion, faites quelques exercices pour introduire le sujet : proposez une vidéo à regarder, un texte à lire, des photos à commenter, etc. Ainsi, les apprenants auront le lexique et le contenu indispensables pour discuter.
    3. Donnez aux apprenants quelques minutes pour préparer leurs arguments. Ils peuvent le faire par deux.
    4. C’est une bonne idée aussi d’attribuer un rôle ou une position à chaque apprenant. Ainsi, les apprenants devront inventer des arguments et sortir de leur façon de penser, ce qui peut être bénéfique pour eux et pour le débat.
    5. Dernier point, mais pas le moindre, ne critiquez pas, ne jugez pas les opinions de vos apprenants. Chaque personne a un point de vue différent et les apprenants doivent se sentir libre de s’exprimer en classe.
  5. Pour passer au débat, organisez les apprenants par deux ou en petit groupes et demandez-leur de remplir le tableau de la page 3 avec des arguments pour et contre l’écriture inclusive.
  6. Ensuite, attribuez à chaque apprenant une position à représenter. Vous pouvez le faire en utilisant des pions de deux couleurs ou des fiches « pour » et « contre » à piocher par vos élèves.
  7. Et lancez le débat ! Vous pouvez demander aux apprenants d’argumenter en utilisant les connecteurs logiques de la page 3.

Si vous voulez creuser davantage le sujet du féminisme en classe, je vous recommence l’article d’Ewa sur le sexisme en classe et notre pack de conversation sur les hommes et les femmes.

Alors, vous êtes prêt.e.s à tester ça ? :)

 


Dorota

Je suis prof de français dans une école à Varsovie. J’y teste mes nouvelles idées et méthodes d'enseignement. J’adore encourager mes apprenants à parler en créant une ambiance favorable aux échanges.