Dans l’école où je travaille, le semestre d’hiver est presque fini. C’est donc la période des tests et, bien sûr, des révisions. Récemment, quelques profs m’ont demandé comment j’organisais mes cours de révision. C’est pourquoi j’ai décidé de réunir quelques-unes de mes propositions et de les présenter sur le blog. Je vais vous montrer des idées générales vu que chacun d’entre vous travaille avec un manuel différent, un groupe différent et des objectifs différents.

Variante minimaliste

Pour faire cette activité, vous n’avez besoin que de vos apprenants. Organisez-les par deux ou en petits groupes et demandez-leur de créer 4 questions sur ce que vous avez fait pendant le semestre ou dans le cadre de l’unité que vous voulez réviser. Pour ajouter une contrainte, imposez à chaque groupe une catégorie pour les questions qu’ils ont à créer, p.ex. la grammaire, le vocabulaire, la civilisation, etc. Tous les apprenants écrivent leurs propositions sur de petits papiers et, ensuite, vous les rassemblez pour ainsi créer un stock de questions. Ensuite, chaque groupe ou chaque apprenant, à tour de rôle, pioche un papier et répond à la question qui y est inscrite. Pour chaque réponse correcte, il gagne un point. Continuez jusqu’à épuisement du paquet de questions et comptez les points.

Variante “cartes à piocher”

Dans cette version, c’est vous qui préparez les cartes avec les questions. Découpez-les et mettez-les sur la table face cachée. Chaque apprenant pioche une carte et répond à la question. Par la suite, les apprenants posent très souvent des questions supplémentaires pour éclaircir différents points de grammaire ou de vocabulaire.

Variante “phrases à trous”

Pour réaliser cette variante, vous pouvez profiter des phrases à trous que nous publions régulièrement sur Instagram. Vous y trouverez des tas de cartes avec une image et une phrase à compléter. Nous avons aussi préparé des fiches frazatrous que vous pouvez trouver sur le blog ou dans la boutique (pour les niveaux A1 et A2). Vous pouvez soit distribuer à chaque apprenant/groupe les mêmes vignettes à compléter, soit leur demander de piocher, à tour de rôle, une vignette pour la compléter. Mais vous pouvez bien sûr créer vos propres phrases en fonction de vos besoins.

Variante “Qui veut gagner des millions ?”

Un QCM traditionnel n’est pas très amusant, c’est pourquoi je vous propose de le modifier un peu. Si vous présentez un QCM sur le modèle du jeu « Qui veut gagner des millions ? », les apprenants seront beaucoup plus motivés.  Préparez plusieurs listes de questions ou de phrases à compléter mais sans réponses à choisir. Mettez les apprenants en équipes et donnez à chacune une liste. Demandez aux équipes de proposer pour chaque question trois réponses dont une seulement est correcte. Toutes les réponses écrites, chaque équipe donne son QCM à l’équipe d’à côté qui doit y répondre. Au lieu de donner chaque QCM à une autre équipe, les apprenants peuvent aussi lire leurs questions et réponses et, pour chaque question de la liste, l’équipe qui, la première, choisit la bonne réponse, gagne un point.

Variante “débat”

Préparez une liste de 20 mots ou constructions grammaticales que vous voulez réviser et donnez-en une à chaque apprenant. Préparez aussi quelques sujets de débat qui correspondent aux thématiques travaillées pendant les cours (vous pouvez aussi utiliser les questions de la ressource Connecteurs). Mettez sur la table un sujet de discussion et demandez aux apprenants d’en débattre en utilisant des mots ou constructions grammaticales de leur liste. S’ils arrivent à utiliser un mot ou une construction, ils le/la barrent de la liste. La personne qui a le moins de mots/constructions sur sa liste à la fin du débat gagne. Vous pouvez introduire autant de sujets de débat que vous voulez et faire débattre les apprenants en petits groupes s’ils sont nombreux.

Chacune de ces variantes est plus ludique si vous limitez le temps, attribuez des points et proposez ces activités sous forme de jeu.

Si vous avez d’autres idées pour réviser avant un test, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Bon cours !