Quand on lit la presse, on peut se demander si la fin du monde est pour demain ou simplement cet après-midi… et pourtant on doit continuer à enseigner le français à nos apprenants comme si la Terre tournait bien toute seule.

Mais si elle ne tourne, en réalité, plus vraiment rond… restons optimiste, chez les Zexperts, on espère tous qu’il y aura un sursaut pour pouvoir offrir un avenir décent à nos enfants (au nombre de 6, tous Zexperts confondus ;) ….).

L’idée de créer cette séquence m’est venue après avoir visionné la webserie édifiante SURVIVRE qui fait le portrait de survivalistes français. Le survivalisme, ce sont des personnes du monde entier qui échangent, étudient et discutent pour se préparer à une catastrophe écologique, sociale ou autre qu’ils jugent probables dans un futur proche. Pour cela, ils s’entraînent à développer des techniques, savoirs et équipements qui leur permettront de survivre dans des conditions extrêmes (guerre, famine, fin de l’état de droit, etc.).

Imaginer ce type d’avenir fait froid dans le dos… sauf si on cherche une fiche prête à imprimer pour un cours de FLE (rire jaune).

Voici donc la séquence à imprimer pour traiter cette thématique en classe :

sequence survivalisme

Les pages 1 et 2 sont pour vos apprenants, la page 3 contient le corrigé de la compréhension écrite.

Pour réaliser cette séquence, rien de plus simple, suivez les indications du pdf dans l’ordre :

  • Distribuez la séquence à vos apprenants sans leur donner d’indications sur le sujet qu’ils vont aborder.
  • Dans la partie préparatoire 1), les apprenants doivent décrire et analyser des images liées au thème du survivalisme (un bon moyen d’introduire du vocabulaire) puis remettre dans l’ordre les lettres du titre de la séquence pour retrouver le sujet du jour : SURVIVALISME.
  • Demandez-leur de lire le texte dont le lien est fourni dans le pdf puis de répondre aux questions de compréhension écrite en 2). Ce texte présente la websérie citée plus haut.
  • Corrigez tous ensemble.
  • Lancez ensuite un débat sur le thème de la survie en demandant aux apprenants de commenter oralement les affirmations de la partie 4). Laissez-les interagir, se justifier, se contredire, etc.
  • Enfin, pour finir, les apprenants vont devoir imaginer le contenu de leur sac de survie. Cette activité plus créative permet d’aborder le vocabulaire lié aux équipements de randonnée, survie, sport, etc.

Pour aller plus loin, vous pouvez proposer à vos apprenants de regarder à la maison la websérie documentaire SURVIVRE en 5 épisodes de 15 minutes que vous trouverez ici. Vous pouvez aussi répartir le visionnage des 5 épisodes entre 5 groupes d’apprenants car chaque épisode présente un aspect spécifique du survivalisme. Chaque groupe présentera alors un résumé des idées, événements et/ou des personnes présentés dans son épisode aux autres groupes lors du prochain cours. C’est un bon point de départ pour prolonger ensuite la discussion sur ce thème (beaucoup de techniques de survie y sont notamment présentées…).

Une alternative intéressante est de commencer par demander à vos apprenants de regarder cette websérie à la maison puis de faire avec eux la séquence proposée dans cet article. À vous de voir !

Bon cours et bonne fin du monde !