Accédez à toutes les ressources pour 5,90 € par mois.

Agnès
25 août 2020

La positive attitude – séquence A2/B1

par | 25 Août 20

Cette séquence (CO + PO) a vocation à fixer les structures du conseil que l’on découvre en A2 et que l’on consolide en B1, le tout avec une petite vidéo humoristique !

L’ensemble des activités se fait principalement en binôme ou trinôme : pensez à changer si possible les groupes entre chaque activité ; ça fera de plus une petite pause « mouvement » entre chaque !

 

La positive attitude_apprenant.docx

 

La mise en route permet d’exploiter du vocabulaire du quotidien tout en faisant travailler la mémoire lexicale :

  • écrivez la question en gros « Que faîtes-vous pour garder le moral et être positif (quand vous vivez une situation difficile) ? »
  • donnez-leur à chacun le tableau [page 1] et demandez-leur d’entourer les images qui semblent répondre à cette question pendant deux minutes. Dites-leur aussi qu’au bout de ce temps, ils devront échanger avec leur binôme et justifier leur choix (et aller plus loin que : « ah oui, t’as choisi l’image avec la plage ? moi aussi ! »). Vous pouvez leur demander de trouver une chose commune pour chaque binôme, ça aide à motiver la discussion !
  • mettez ensuite quelques éléments en commun en demandant par exemple à chaque binôme de donner le « point commun ». S’il y a trop de redondances, vous pouvez aussi demander pourquoi ils n’ont pas choisi telle image, pour aller chercher un peu de vocabulaire différent.

 

La compréhension orale est basée sur un extrait vidéo de jeunes Youtubeurs québécois. Pas de panique : la langue est tout à fait compréhensible pour un apprenant A2 ! Mais attention : la vidéo YouTube dure plus longtemps que l’extrait proposé. La voici [1’21 à 2’50] : https://www.youtube.com/watch?v=a4KHxxvV7SQ

  • Faites à nouveau des petits groupes et donnez à chaque groupe les affirmations [page 2 et 3]. Chaque groupe doit trouver si les affirmations sont vraies ou fausses selon la vidéo.
  • Mettez en commun les réponses en interrogeant des groupes différents. Certaines questions étant discutables, pensez à garder du temps pour en… discuter !
  • Plusieurs d’entre elles, par ailleurs, contiennent des structures typiques pour « donner des conseils » : il sera bon, à la fin de la CO, d’attirer l’œil de vos apprenants sur ces dernières et de leur demander de compléter cette « liste ».

 

La production orale est en fait une variante d’autres super activités de PO des Zexperts pour utiliser les structures du conseil. Il y a deux modes de « jeu ». Le deuxième se base à vrai dire sur le principe du jeu « choisis son destin ».

 

Premier mode [page 4]: « la consultation du psychologue »

  • Choisissez une carte avec une main innocente. Précisez ensemble la peur correspondant à l’image.
  • Chaque apprenant devenu célèbre psychologue a trois minutes pour écrire le plus de conseils à la personne subissant la « peur » tirée pour qu’elle puisse vivre cette peur au quotidien sans devenir complétement folle. Ici, vous pouvez soit imposer une structure, soit demander à utiliser à chaque phrase une structure différente.
  • Votez ensuite pour le conseil « le plus original », le « plus raisonnable », « le plus professionnel », « le moins cher », etc.

 

Deuxième mode [page 5]: « la métamorphose »

  • Séparez la classe en petits groupes.
  • Montrez aux apprenants l’ensemble des cartes : donnez-leur trois minutes (ils vont devoir essayer de les mémoriser. Vous pouvez les « caractériser » ensemble.)
  • Piochez ensuite une première carte pour l’ensemble de la classe avec une main innocente (toujours !) : ce sera la carte-personne de départ.
  • Demandez à chaque groupe de secrètement piocher une autre image : ce sera la carte-personne finale du groupe que les autres devront deviner.
  • Donnez cinq minutes à chaque groupe pour écrire le plus de conseils possibles pour que la personne de la carte d’origine devienne celle de la carte finale. Pour que les phrases ne soient pas trop évidentes, accordez 1 point pour l’équipe qui fait deviner à chaque fois qu’une autre équipe trouve, mais 0 point si *toutes* les autres équipes trouvent. Faites un exemple avec toute la classe pour vous assurer que les structures du conseil seront bien utilisées et que tout le monde comprend le principe.

 

Pour les niveaux B1, deux exercices complémentaires basés sur la vidéo sont conseillés :

– un exercice de vocabulaire [page 6] ;

– un exercice sur les connecteurs logiques et expressions d’enchaînement de discours [page 6].

 

À vous de jouer !

Ah… et bien sûr, pour terminer, une référence culturelle incontournable ;D :

https://www.youtube.com/watch?v=M2srhYY1ABY

 

Agnès

Agnès

Prof de FLE depuis 2012, j'aime pouvoir aborder en classe des sujets sérieux ou à réflexion de manière la plus détendue et ludique possible! Aujourd'hui également traductrice de l'anglais vers le français, je me spécialise sur les difficultés d'apprentissage des anglophones, les préparations d'examens et les niveaux intermédiaire à perfectionnement.

2 Commentaires

  1. Céline Braud

    Bonjour,
    Je dois manquer de finesse ou desens intuirif du jeu mais je ne peux pas faire l’activité mode 4 et 5 de cette fiche car je ne sui spas sure de comprendre les photos et ce qu’elles impliquent comme “peur”. Je ne suis pas sure non plus des structures de conseil (un corrigé?) La partie mode avancé me parait incompréhensible aussi.; Booh suis déçue parce que la vidéo est géniale et les deux premières activités sont très bien. Je vai sfaire la partie B1 vocabulaier où je suis mieux guidée…

  2. Agnès

    Bonjour Céline,

    Mode 4 : J’avoue qu’il faut avoir une certaine dose d’imagination avec ces images! D’où la première étape (“préciser la peur avec les apprenants”). Il serait sûrement plus simple de noter en-dessous de l’image la peur correspondante pour éviter toute confusion (peur des animaux, agoraphobie, peur de la maladie, peur de l’école, etc. — il y aurait d’ailleurs un joli potentiel vocabulaire de la peur et suffixes avec ce mode).

    Mode 5 : Ce mode est conçu sur un jeu déjà existant aux Zexperts (Choisis son destin). Le principe est : la première carte tirée représente la personne de départ. La deuxième carte tirée représente la personne en laquelle “la personne de départ” veut se transformer. Pour ce faire, on lui donne les conseils appropriés. Exemple : personne 1 = femme d’affaire supra stressée./ personne 2 = femme méga souple faisant du yoga. /Conseils : Elle devrait faire plus de sport. — Ce serait bien si elle arrêtait de trop travailler. — etc. Pour le rendre plus accessible, je propose de prendre des photos un peu moins farfelues et de choisir un même personnage de départ pour toutes les transformations.

    Corrigé des structures du conseil > ce sont les structures classiques niveau B1 : il vaut mieux (que), il faudrait (que), devoir + inf, à ta place + cond., si j’étais..+cond. , verbes conseiller-suggérer-recommander.

    Pas sûre de comprendre ce que vous entendez par “mode avancé” toutefois!

    Voili voilà pour plus d’explications; j’espère que c’est plus clair ainsi. Si non, n’hésitez pas à le rementionner et nous pourrons organiser un petit rdv de vive voix.

Soumettre un commentaire