Quoi de mieux qu’une petite chanson pour travailler la phonétique, surtout quand il s’agit d’Angèle, jeune chanteuse belge talentueuse. Ses chansons et ses vidéos feront certainement des adeptes dans vos classes.
“Je veux tes yeux” comme le titre l’indique permet de travailler le son [ø], qui n’est pas évident pour beaucoup d’apprenants notamment chez les hispanophones, mais aussi le son [o] puisque dans la chanson ce son revient souvent, ce qui permet de faire un petit travail de discrimination phonétique.

Niveau: dès le niveau A1/A2
Durée de la séance: environ 1h30.

Pistes de travail:

1. J’aime beaucoup commencer ma classe par un bref échauffement du cerveau. Je donne ici 3 minutes à mes étudiants pour noter sur leur feuille le plus de mots avec le son [ø] qu’ils connaissent. Vous leur donnez un exemple avec le mot “yeux”. Ce travail peut se faire de manière individuelle ou en petits groupes de 2 ou 3 élèves. Au bout de 3 minutes on pose les stylos et chacun compte le nombre de mots qu’il a. On met ensuite en commun: vérifiez si les mots notés contiennent effectivement le son demandé et si les élèves sont capables de bien le prononcer !

Ensuite, refaites l’activité, en demandant cette fois-ci aux élèves de noter des mots avec le son [o]. Amusez-vous à prononcer le maximum de mots notés.

2. Une fois les élèves bien réchauffés, il est temps d’introduire la chanson. Vous pouvez présenter un peu la chanteuse mais surtout ne donnez pas encore le titre de la chanson. Faites d’abord écouter le refrain (1, 2 3 fois selon ce que vous estimez convenable) et demandez à vos étudiants de noter et répéter les mots qui ont le son [ø] et les mots qui ont le son [o]. Vous mettez en commun ensuite ce qu’ils ont trouvé. Donnez les paroles (vous pouvez les trouver par exemple ici: https://genius.com/Angele-je-veux-tes-yeux-lyrics) et faites leur écouter toute la chanson (enfin!). Sur la feuille, demandez-leur de souligner avec deux couleurs différentes les sons [ø] et [o] du refrain puis travaillez avec eux le refrain en chantant (il n’est pas difficile).

4. Vous pouvez ensuite expliquer un peu les paroles de la chanson après leur avoir demandé ce qu’ils pensent avoir compris.

5. Et pour ne pas passer à côté de la vidéo, qui est un petit bijou, on fera un travail de créativité. Par petits groupes, demandez-leur d’imaginer un clip pour la chanson: lieux, objets, couleurs etc. Mettez en commun et ensuite montrez le clip vidéo pour comparer:

6. Vous pouvez même aller un peu plus loin et leur proposer dans une autre séance de faire leur vidéo en chantant le refrain.

Voilà, j’espère que cette petite scéance vous aura permis de passer de bons moments avec vos élèves. Pour ceux qui l’utiliseront en classe, j’attends vos retours pour savoir ce qui marche et ce qui marche moins bien.