Allez-y et regardez bien ! Vous pensiez qu’on apprend le français avec sa tête. Mais non, on l’apprend avec ses pieds. Et ses yeux aussi. Ce chat de La Défense par exemple, qu’en diriez-vous si vous ne l’aviez pas vu ? Activité pour tous niveaux, à ne surtout pas télécharger, parce que c’est mieux en vrai.

Cette semaine emmenez votre classe faire une promenade de 20 minutes (pas plus). Où que vous soyez, en banlieue ou en centre-ville, dans un petit village ou près de la mer ou la montagne, dans un coin éblouissant ou particulièrement moche, sortez, marchez et regardez attentivement ce qu’il y a autour de vous. Cette tâche vous laisse une grande marge de liberté. Une seule suggestion de ma part : croyez-y. Cela vous fera du bien, à vous et à vos étudiants (surtout s’il fait beau).

Alors, qu’est-ce qu’on fait?

Commencez votre rendez-vous à l’heure habituelle, mais devant la porte de l’école (il faut donc prévenir vos étudiants et leur dire clairement que vous n’allez pas avoir cours en classe). Annoncez que vous allez faire un tour et que chacun devra essayer d’apercevoir trois choses que les autres n’ont pas vues (cela introduit l’esprit de compétition) et en parler après le retour en classe. Soulignez l’importance de l’attention – vous n’êtes pas obligés de discuter tout le temps durant la marche (même si des questions sur le vocabulaire apparaîtront sans aucun doute).

Mais concrètement?

VARIANTE 1

Vous pouvez facilement marier la promenade avec la thématique que vous êtes en train d’étudier en ce moment, et insister (mais discrètement) notamment sur :

  •  les commerces, la nature, les verbes, la météo, les adjectifs de description (lieux, personnes) : pour les niveaux débutants;
  •  les sentiments qu’on éprouve en observant ; les avantages ou les désavantages du coin ; une situation étonnante qui a eu lieu quand vous passiez ; la chose qu’on voit pour la première fois, même si l’on croit connaître les alentours de l’école: ça, c’est ma version préférée (à partir du niveau A2).

Après le retour en classe, chaque élève raconte ce qu’il a observé. Permettez à la classe d’échanger. N’oubliez pas de faire part de vos propres observations.

VARIANTE 2

Pendant la promenade, prenez des notes sur le plus grand nombre de détails que vous voyez en passant, comme les enseignes, les heures d’ouverture, les affiches publicitaires, la couleur de la chemise de la vendeuse, la race d’un chien qui passe… De retour en classe, posez aux élèves des questions comme :

« La boulangerie BONPAIN était-elle ouverte ou fermée ? »

« La mère qui est passée à côté de nous avait-elle deux ou trois enfants ? »

«Y a-t-il une poissonnerie près d’ici ? »

« Combien de personnes font la manche dans la rue ce matin ? »

Pour le faire, il faut beaucoup de concentration ! En même temps c’est un excellent exercice qui permet d’activer beaucoup de champs lexicaux. Vous pouvez également demander aux étudiants de préparer ces questionnaires et de poser leurs questions à leurs collègues après la promenade.

Et voilà, c’est tout. Vous avez respiré un peu, c’est bon, non ? Si vous avez le temps, continuez le cours de manière habituelle.

Profitez bien de cette activité et partagez vos remarques dans les commentaires. Si cette activité vous étonne, sachez qu’elle a été testée.

 

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…

Ewa Rdzanek

Je suis prof de FLE depuis 2002. Comme je m'ennuie vite, je cherche toujours à rompre la monotonie pendant les cours et j'espère encourager les profs à faire de même, pour plus de joie, de surprises et d'efficacité dans l'apprentissage.

Un mail par jour pour un mois d'inspiration FLE,

pour les fans des Zexperts, et ceux qui les découvrent.

Votre inscription a été prise en compte. A très vite :)