Accédez à toutes les ressources pour 5,90 € par mois.

Comment utiliser les TED talks en FLE ?
Dorota Padzik
8 février 2021
A2, B1, B2, C1, C2

Comment utiliser les TED talks en FLE ?

Depuis un certain temps, les Zexperts sont non seulement connus des professeurs de FLE, mais aussi de ceux d’ESL (English as a Second Language) grâce à la traduction régulière de nos ressources. En tant qu’étudiante, j’enseignais aussi l’anglais et, quand je réfléchis maintenant à cette période-là, je constate plusieurs différences entre le FLE et l’ESL.

Pour enseigner l’anglais, on utilise par exemple beaucoup plus de documents authentiques. Il est plus naturel de les utiliser qu’en enseignant le français parce que, selon moi, l’anglais nous entoure, partout et tout le temps. Les documents didactisés ou fabriqués en anglais semblent donc encore plus artificiels que ceux en français.

Parmi les sources de documents très souvent utilisées par mes collègues qui enseignent l’anglais, on retrouve les TED talks. Ma mère, qui apprend l’anglais (au niveau A1), regarde d’ailleurs tout le temps ces conférences et est vraiment ravie quand elle est capable de les comprendre. Récemment, je me suis donc demandé pourquoi je n’utilisais jamais de TED talks pendant mes cours de français. Après tout, il y a aussi des TED talks en français. Et voilà, je suis tout de suite passée de l’étape « réflexion » à l’étape « action » et, grâce à cela, je vous propose cet article.

  1. Commençons par les activités les plus classiques du monde : celles de compréhension orale. Je vous rappelle brièvement (parce que je suis sûre que vous les connaissez très bien) quelques types d’exercices qui permettent de vérifier cette compétence :
  • Des QCM
  • Des phrases vrai/faux
  • Des phrases à compléter
  • Des informations à mettre dans l’ordre
  • L’association de bouts de phrases
  • Des questions ouvertes
  • Le choix des informations entendues

Vous pouvez utiliser ces vidéos à différentes occasions parce qu’il existe une large panoplie de sujets. Je suis certaine que vous pourrez les intégrer facilement à votre programme.

  1. Les TED talks peuvent aussi être utilisés en tant que rituel de classe. Pour vous aider à introduire celui-ci, je vous ai préparé un tableau (que vous pouvez télécharger ci-dessous).
    TED-1

    Demandez à vos apprenants de regarder/écouter un TED talk une fois par semaine ou une fois par mois (ça dépend de vous). Vous pouvez le choisir pour eux et leur envoyer le lien, ou leur demander d’en choisir un en fonction de leurs centres d’intérêt (je recommande cette option : plus intéressés, les apprenants seront plus engagés et motivés). En regardant la vidéo choisie, ils remplissent le tableau. Vous pouvez ensuite demander à un apprenant, au début de chaque cours, de présenter une vidéo au groupe oralement en utilisant les informations du tableau. N’hésitez pas à encourager les apprenants à en discuter après.
  2. Après avoir utilisé ce type de vidéo et familiarisé les apprenants avec cette forme de conférence, proposez-leur d’enregistrer leurs propres TED talks. Actuellement, puisque beaucoup d’écoles enseignent uniquement en ligne, vous pouvez en profiter et demander aux apprenants d’enregistrer leurs interventions chez eux pour ensuite les envoyer au reste du groupe. Après visionnage, demandez aux apprenants de poser des questions à l’auteur de la vidéo et encouragez les apprenants à discuter et à exprimer leur opinion sur le sujet présenté. Cette activité peut être proposée soit en tant que rituel soit pendant quelques séances. Si votre groupe est très grand et qu’ils sont nombreux, il est possible de demander aux apprenants d’échanger leurs vidéos de manière à ce que chaque personne regarde une vidéo différente. Ensuite, chacun fait son résumé en se basant sur le tableau (du point 2.).
  3. J’ajouterais une activité qui n’est pas directement liée aux TED talks mais qui en est inspirée. C’est une option réservée aux apprenants des niveaux plus avancés (à partir de B2). Je l’ai réalisée une fois pendant une formation destinée aux profs pour travailler leur manque de confiance en soi pendant les cours. L’activité s’appelle « C’est moi l’expert ! ». Chaque apprenant pioche un sujet (dans le document ci-dessous, vous pouvez trouver quelques idées).
    TED-2

    Après quelques minutes de réflexion, l’apprenant doit faire une présentation orale sur ce sujet comme s’il était expert dans ce domaine. Il a une ou deux minutes pour cela (ça dépend de la taille et du niveau de votre groupe). Ensuite, les autres posent des questions à l’expert(e) auxquelles il/elle doit répondre. Grâce à cette activité, les apprenants travaillent non seulement leurs compétences linguistiques mais aussi leur confiance en soi et la fluidité de la parole : ils parlent d’un sujet qui est abstrait pour eux mais doivent faire semblant de très bien s’y connaitre. C’est une activité très drôle parce que l’imagination des « experts » n’a pas de limite.

Si vous avez d’autres idées d’exploitation des TED talks, laissez-les dans les commentaires. Nous nous ferons un plaisir de les lire.

Bon cours !

Dorota Padzik

Dorota Padzik

Je suis prof de français dans une école à Varsovie. J’y teste mes nouvelles idées et méthodes d'enseignement. J’adore encourager mes apprenants à parler en créant une ambiance favorable aux échanges.

4 Commentaires

  1. Ana

    Bonjour
    Merci pour l’idée que je trouve super ! Mais les TED talks dont vous nous avez envoyé le lien sont en anglais. Il y a une possibilité de les écouter en français ?

  2. Ana

    Bonjour
    Merci pour l’idée que je trouve super ! Mais les TED talks dont vous nous avez envoyé le lien sont en anglais. Il y a une possibilité de les écouter en français ?

Soumettre un commentaire