Tel le vautour, le prof de FLE se réjouit des faits divers morbides, des scandales et des affaires qui divisent : rien de mieux pour faire parler sa classe. L’affaire Leonarda, qui occupe actuellement la sphère publique et politique, ne fait pas exception. Mais comment en parler en classe ? Qu’en dire ? Qu’en penser, parfois ?

Selon la méthodologie proposée la semaine dernière, je vous propose quelques petites phrases à placer au centre de vos discussions. Elles partent encore une fois dans toutes les directions. A vous de bien contredire vos élèves, de leur prêter les propos les plus abjects, de faire semblant de mal les comprendre, pour les amener à réfléchir et à préciser leurs idées.

Le tout sans vous obliger à prendre parti. Enfin, vous faîtes comme vous voulez…

Si vous avez besoin d’un texte récapitulatif de cette affaire, vous en trouverez un ici.

affaire-Leonarda

Comme toujours, n’hésitez pas à laisser des commentaires pour indiquer ce que vous avez utilisé, comment vous avez fait, et à suggérer d’autres utilisations.

A bientôt !

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…