Voila une activité inspirée d’une scène d’Amélie Poulain (oh comme c’est banal ! ) utilisable à partir du niveau A2 et incitant à se dévoiler un peu.  Les objectifs peuvent être multiples : parler au passé, évoquer des souvenirs et briser la glace en faisant plus ample connaissance.

 

D’abord diffusez cet extrait d’Amélie Poulain pour mettre vos élèves dans l’ambiance. Ce visionnage est essentiel: la nostalgie que dégage la scène mettra vos élèves dans le bon état d’esprit pour la réussite de la suite de l’activité (qui nécessite un peu d’introspection).

Demandez-leur en second lieu de décrire et d’expliquer la scène (un homme trouve dans une cabine téléphonique une boite pleine de souvenirs d’enfance) et insistez sur les paroles finales: « la vie ça tient dans une petite boite ».

 

Donnez ensuite la fiche qui suit a vos élèves et demandez-leur de dessiner ce qu’il pourrait y avoir dans leur boite à souvenirs (5 choses/objets).

la-boite-a-souvenirs

 

Après cela, plusieurs possibilités s’offrent a vous:

– vous demandez à chaque élève de décrire ce qu’il a mis dans la boite et de justifier ces choix (en évoquant des souvenirs)

– plus interactif: vous redistribuez au hasard les boites a souvenirs et chaque élève fait des hypothèses sur la nature et le pourquoi du contenu de la boite et essaye de trouver à qui elle appartient.

 

Cette activité vous permettra, au choix, de :

  • réviser les temps du passé
  • apprendre a évoquer des souvenirs
  • briser la glace
  • pratiquer l’expression de l’opinion

 

Si vous trouvez cette activité trop personnelle, vous pouvez aussi proposer aux élèves de dessiner le contenu de la boite de leur voisin ou d’un personnage célèbre (mais ça serait un peu dommage, avouons-le).

 

Voila ! Simple comme une boite.

J’attends vos retours ! :)

Retrouvez des activités encore plus complètes sur La Boutique FLE: des jeux, des fiches prêtes à l’emploi, des actes de paroles, des packs de conversation et bien plus encore…