Actualisation : d’autres activités développant le même concept ont été proposées suite à cet article. Vous pourrez les retrouver ici.

 

Quand j’étais prof stagiaire-débutant-galérien en Angleterre, un prof m’a demandé un jour de présenter le passé composé à une classe de 25 élèves de 12-13 ans. J’ai fait un super power point avec des trucs qui apparaissaient, des trous à compléter, des feux d’artifices et des bugs. Après ma super explication, un des enfants a dit : « super, j’ai tout compris, mais c’est quoi « j’ai ». Il l’a dit en anglais, bien sûr, et je me suis dit qu’on venait de perdre 20 bonnes minutes de notre vie, eux comme moi.

Bref, ça m’a marqué, et j’en ai tiré deux leçons :

  • si l’apprenant n’est pas un « king of ze French language », les explications magistrales ne servent pas à grand chose, même si c’est fait avec un joli power point.
  • c’est plus facile pour l’apprenant de comprendre de quoi on parle s’il a déjà une certaine connaissance de ce dont on parle.

Introduction importante

L’activité que je vous propose n’a en soi rien d’original. Mais il faut la comprendre dans une perspective « étalée ». Voici comment je vois les choses :

  • Mon objectif est de faire découvrir le passé composé.
  • Pour cela, je vais d’abord donner à mes apprenants la possibilité de voir ce temps en contexte, de le manipuler un tout petit peu, mais sans théoriser.
  • Je vais répéter cette opération plusieurs fois (par exemple, pendant 5 cours, 10 minutes à chaque fois au maximum) en utilisant à chaque fois un document authentique différent.
  • A la fin de cette suite d’activités, je proposerai aux apprenants de travailler sur le corpus constitué au fur et à mesure des cours, et de formaliser ainsi le fonctionnement du passé composé.

Notez bien que cette approche est la même que celle mise en place dans le jeu pour découvrir le passé composé, l’aspect ludique en moins et les documents authentiques en plus. Les deux ressources sont bien sûr complémentaires.

Premier document

Voici donc la première vidéo. (Petit détail amusant, cette ressource a déjà été didactisée par Dorota, mais pour un objectif complètement différent).

Pour cette activité, laissez vos apprenants regarder une première fois la vidéo, puis distribuez leur la fiche ci-dessous découpée. L’objectif est de remettre les différents éléments dans l’ordre. Attention, dans cette fiche comme dans la suivante, il y a une phrase « fausse », afin de maintenir l’attention des apprenants. Pensez à le leur signaler. Regardez une deuxième fois la vidéo si nécessaire.

videos passe compose

Deuxième document

C’est exactement le même mode opératoire pour cette vidéo.

videos passe compose 2

Conclusion

Je n’ai fait que ces deux documents pour l’instant, la suite très bientôt. N’hésitez pas à proposer des idées de documents dans les commentaires, je pourrais bien m’en inspirer pour la suite de la séquence.