Disons les choses franchement, je ne suis pas un grand fan de bûche, et encore moins d’activités autour de la cuisine en FLE. Dans la pratique, je trouve que la thématique de la cuisine est souvent utilisée avant tout pour présenter l’impératif. Et du coup, je trouve toujours ça dommage, parce qu’on apprend énormément de mots que la majorité des apprenants n’utiliseront plus jamais. (Comme je l’expliquais dans cette vidéo, je ne pense pas que l’apprentissage d’une grande quantité de mots soit l’objectif de nos cours de FLE)

Voir d’autres ressources sur Noël

D’où question : “mais pourquoi donc nous colles-tu un article sur la bûche de Noël ?”

Deux réponses :

  1. Parce que vous n’êtes pas moi et que vous avez le droit de faire des choses que je ne ferais pas spontanément en cours.
  2. Parce que je suis tombé sur un document authentique qui change un peu des habituelles recettes, et qui m’a plu.

Dire que je suis tombé dessus par hasard serait un peu exagéré. Une de mes amies – et apprenante de français – travaille dans le “sketchnoting“. Si vous ne savez pas ce que c’est (comme moi il y a deux semaines), tapez ça dans un moteur de recherche pour vous faire une idée.

Je trouve ce qu’elle fait très intéressant, et je pense qu’il y a un vrai potentiel pour le FLE. Du coup, je me suis lancé un petit défi : didactiser une de ses planches de notes, qu’elle a bien voulu traduire pour moi en français.

Remarque importante : si vous pensez que ce type de ressource est pertinent pour l’enseignement du FLE, merci de signaler votre opinion dans les commentaires. On saura ainsi si cette collaboration va dans la bonne direction.

Voir d’autres ressources en Sketchnotes

Bref, passons aux choses sérieuses :

Recette de la bûche en sketch note :

 

 

 

Attention, ce n’est pas du PDF, c’est du JPG. Il vous faudra donc faire un clic droit pour enregistrer et télécharger chacune des deux images.

Que faire avec ?

La est toute la question. Je vous donne quelques idées :

  • regarder la vidéo originale et chercher s’il y a des différences. Cela peut être un bon moyen d’entrainer vos apprenants à travailler en autonomie ou en petits groupes : avec la vidéo, la recette et la liste de vocabulaire, ils peuvent s’entrainer à essayer de comprendre ce qui ne leur parait pas évident. Autant que possible, essayez de les amener à comprendre par eux-mêmes, pour qu’ils voient qu’ils en sont capables.
  • écrire la recette sous forme de texte (éventuellement en répartissant les étapes entre les étudiants : “vous vous occupez des numéros 1 à 3 ; vous, des numéros 4 à 6…”)
  • créer une recette selon ce modèle, en sketchnote et en texte. Ça peut être une recette très simple, comme la recette du sandwich jambon beurre, par exemple.
  • si vous avez des cuisiniers dans votre groupe, les encourager à préparer une bûche pour le prochain cours.

Mais mon activité préférée, c’est de faire réaliser le même genre de sketchnote en se basant sur une autre vidéo de gâteau. Voici une recette de quatre-quart très simple. Vous pourrez ainsi

  • réutiliser pas mal de vocabulaire de la liste,
  • faire connaitre un gâteau “classique” français,
  • et surtout entrainer vos apprenants à “comprendre pour agir” : regarder, prendre des notes, réaliser le schéma.

Voilà, voilà. N’hésitez pas à nous envoyer des photos des productions de vos apprenants. Et surtout, si ce type de ressource vous intéresse, n’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires. À bientôt !